CSG : le remboursement du trop versé arrive sur les comptes bancaires des retraités

Le taux de CSG pour les retraités touchant moins de 2 000 euros par mois aurait dû baisser en janvier. Ce sera finalement en mai. La différence sera remboursée d’ici là. Explications.

L'Agirc-Arrco a commencé à rembourser ses bénéficiaires. Crédit: Istock

C’était une mesure annoncée pendant la crise des gilets jaunes, en décembre : le gouvernement revenait sur la hausse de la CSG décidée en 2018. Pour plusieurs millions de retraités, dont la pension est comprise entre 1 200 et 2 000 euros par mois, le taux de CSG allait redescendre de 1,7%, et ainsi passer de 8,3% à 6,6%. Une mesure qui aurait dû être effective au 1er janvier 2019. Mais, d’un point de vu technique, les caisses de retraite n’ont pas pu appliquer ce nouveau taux.

L’Agirc-Arrco commence les remboursements

Elles ont donc continué à prélever à 8,3% au lieu de 6,6% durant les quatre premiers mois de l’année. Un trop perçu par les caisses de retraite qui va vous être remboursé : dans un communiqué, la caisse de retraites complémentaires Agirc-Arrco a indiqué qu’elle virera sur les comptes bancaires des bénéficiaires ce trop perçu à partir de la 3ème semaine du mois d’avril, explique Cbanque.com.

L’Agirc-Arrco a publié un document en ligne pour donner un exemple pratique : madame Prêle reçoit une retraite Agirc-Arrco qui s’élève à 696,49 euros brut. La situation fiscale de cette personne la rend éligible au nouveau taux de CSG à 6,6%.

A LIRE >>> A cause de la hausse de la CSG, les retraités sont moins partis en cures thermales

Remboursement d’ici le 9 mai

« Pour des raisons pratiques, sa caisse ne pouvait appliquer ce taux sur sa retraite avant le mois de mai. La CSG est donc prélevée sur sa retraite au taux de 8,3 % de janvier à avril 2019. Ce qui implique que, conformément à loi, un remboursement du trop prélevé intervienne », note le document. Pour madame Prêle, le remboursement s’élèvera à 45,13 € : la régularisation est de 47,36€. De cette somme a été retiré le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu spécifique à cette personne (4,7%). Le nouveau taux de CSG à 6,6% sera appliqué dès l’échéance de mai.

Tous les bénéficiaires de cette mesure seront remboursés d’ici « le 9 mai », a indiqué au Figaro le cabinet de la ministre de la Santé Agnès Buzyn. Un délai qui peut être d’un ou deux jours supplémentaires, selon les banques.

A LIRE >>> Retraites : on vous explique pourquoi le nouveau taux de CSG à 6,60% sème la pagaille

Sur le même thème

Agirc-Arrco retraite

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique