Face à l’assurance-vie, les produits d’épargne retraite n’attirent pas les Français

Rigidité de fonctionnement, disponibilité de l’argent : malgré leur diversité, les produits d’épargne retraite n’ont pas les faveurs des Français. Une refonte de plusieurs d’entre eux aura lieu en octobre.

Les assurances-vie ont plus la cote que les plans d'épargne retraite. Crédit: Istock

Plan d’épargne populaire, plan d’épargne pour la retraite collectif, Prefon,… les produits d’épargne retraite sont multiples et pourtant, ils peinent à séduire. En effet, selon le quotidien Le Parisien, en 2018, 12,5 millions de personnes détenaient un produit d’épargne de ce type. Cela représente 40% des actifs et 18% de la population française.

Sept fois moins que l’assurance-vie

Un chiffre honorable mais qui est bien faible au regard des assurances-vie. L’encours total de tous les produits d’épargne représente 250 milliards d’euros. Pour ce qui est des assurances-vie, l’encours total est de 1 700 milliards d’euros. Même le match entre les livrets réglementés (Livret A et Livret de développement durable) est perdu par l’épargne retraite : l’encours de ces deux livrets représente 400 milliards d’euros.

Pourtant, les produits d’épargne sont divers et permettent de cibler plusieurs catégories d’actifs. Le plan d’épargne retraite populaire (Perp) est ouvert à tous. Distribué par les banques, les compagnies d’assurance, les organismes de prévoyance et les mutuelles, il permet d’avoir une rente viagère ou un capital, versé au moment du départ en retraite et issu de l’épargne constituée au fur et à mesure des années.

A LIRE >>> Retraite: comment transformer un placement en rente à vie ?

Des nouveautés en octobre

Il existe aussi les plans d’épargne retraite proposés par les entreprises comme le Perco, plan d’épargne pour la retraite collectif. Il permet de constituer une épargne avec l’aide de l’employeur : le salarié verse des sommes que l’entreprise complète avec des contributions. L’épargne est bloquée durant la durée du plan et est versée au moment du départ à la retraite. Dans le cas d’un décès, d’un surendettement ou de l’achat d’une résidence principale, la somme épargnée sur le Perco peut être débloquée. D’autres produits spécifiques sont destinés aux professions libérales et aux fonctionnaires par exemple, comme les dispositifs « Madelin » et Préfon.

En octobre 2019, en application de la loi Pacte, de nouveaux produits d’épargne retraite feront leur apparition et fusionneront des dispositifs existants en les rendant plus simples : la fiscalité et les règles de fonctionnement seront harmonisées. Les règles pour débloquer l’argent avant l’âge de la retraite seront étendues.

Sur le même thème

Epargne retraite Plan d'épargne retraite (PER)

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique