Un tiers des retraités pourraient toucher une pension plus importante

Certains retraités pourraient avoir une pension plus élevée, indiquent les services du ministère des Solidarités et de la Santé. En effet, des droits dorment dans les caisses de certains régimes de retraite et personne ne les demande.

La plupart des droits oubliés se trouvent dans les régimes complémentaires. Crédit: Istock

La complexité du système de retraite français ferait-elle perdre de l’argent à certains pensionnés ? D’après une note publiée ce mardi 17 septembre par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) du ministère des Solidarités et de la Santé, un retraité sur trois (32%), né en 1942, n’a pas encore fait valoir un de ces droits à une pension de retraite à l’âge de 70 ans, quand bien même ces retraités ont cessé de travailler.

En effet, durant les carrières, certains actifs cotisent à plusieurs régimes de retraite, selon les activités qu’ils ont occupées, fonctionnaire, salarié du régime général, indépendant, travailleur des industries électriques et gazières… Certains retraités ont donc ainsi liquidé les droits liés au régime principal auquel ils ont cotisé. Cependant, certains droits acquis sont passés à la trappe, parce qu’ils représentent des petites sommes, par méconnaissance des procédures, ou simplement par o

la ubli.

A LIRE >>> Après la RATP, les avocats se mobilisent contre la réforme des retraites

40 euros bruts par mois de manque à gagner

« Ce non-recours aux droits à la retraite n’est pas définitif, puisqu’un assuré peut les faire valoir jusqu’à son décès. Toutefois, les liquidations postérieures à 70 ans sont rares, dans le système de retraite français, si bien qu’il est loisible de considérer que les assurés qui n’ont toujours pas liquidé leurs droits à cet âge sont dans une situation de non-recours », écrit la Drees. « Pour les retraités en situation de non-recours partiel, le manque à gagner est d’environ 40 euros bruts mensuels, alors que ces derniers perçoivent en moyenne une pension de 1 450 euros bruts ».

A LIRE >>> Réforme des retraites: « le projet sera connu avant les municipales »

La Drees indique aussi que ces droits non liquidés représentent environ 2% de tous les droits acquis par les actifs de la génération 1942. Ils sont principalement à aller chercher du côté du régime complémentaire, l’Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés (Arrco). En effet, ils représentent 80% des droits non liquidés.

Sur le même thème

Pension de retraite retraite

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique