Réforme des retraites: pour adoucir la transition vers le nouveau régime, l’exécutif réfléchit à un «bonus»

Repousser la date d’entrée en vigueur du nouveau système, augmenter la période de transition, appliquer le système universel seulement aux nouveaux entrants (la « clause du grand-père »), ou encore revaloriser le salaire des enseignants pour qu’ils ne perdent pas trop au change. Ces derniers jours, les propositions fusent de la part de l’exécutif pour tenter de faire accepter la réforme portée par Jean-Paul Delevoye.

Changement de régime

D’ailleurs, le Haut-commissaire aux retraites a un autre tour dans son sac, pour les salariés qui seraient les moins bien lotis lors du passage au système à points. Selon le journal Les Echos, il s’agirait d’un coup de pouce pour compenser les pertes que certains risquent de connaître lors du changement de système.

A LIRE >>> Calendrier réforme des retraites : « l’architecture générale » du projet dévoilée la semaine prochaine

En effet, lors du basculement, qui devrait se produire théoriquement le 31 décembre 2024, les droits acquis dans le système par répartition actuel seront transposés dans le nouveau système à points, sur la base des 25 meilleures années pour les salariés du privé et les six derniers mois pour les fonctionnaires. Le quotidien économique pointe du doigt le fait que, par exemple, pour les jeunes qui alternent les périodes de travail et de chômage sans indemnisation, le début de carrière ne sera pas très bien valorisé.

Coefficient

Pour les salariés du privé, un adoucissement pourrait être prévu, pour les salariés en milieu de carrière, par exemple, seules les 12,5 meilleures années seraient prises en compte, de quoi gommer une partie des années où les revenus ont été plus faibles.

A LIRE >>> Retraites: pas de mesure budgétaire « immédiatement », dit Darmanin

Deux autres solutions sont sur la table : mettre en place un coefficient qui permettra de majorer les points de certains salariés ou bien, prendre en compte une « carrière fictive » plus avantageuse pour que le passage d’un système à un autre soit plus doux.

Rédaction Mieux Vivre

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre

Articles récents

« L’or, dans un contexte de création monétaire débridée, va tirer profit de son statut d’actif réel »

Les cours des matières premières, et notamment ceux du pétrole, sont fortement chahutés en raison de la récession mondiale qui…

03/04/2020 17:51

Arrêt maladie : envoi des justificatifs par mail bientôt possible

Depuis le début du confinement, et parfois depuis bien avant, les demandes d’arrêt de travail ont explosé pour des milliers…

03/04/2020 17:38

Coronavirus : 3.000 agences immobilières pourraient disparaître selon la Fnaim

Le principal syndicat des professionnels de l’immobilier la Fnaim tire la sonnette d’alarme. Si le gouvernement ne revient pas sur…

03/04/2020 16:58

« Les besoins de la Nation sont assurés » selon le secrétaire d’État aux transports

« Il n’y a pas de pénurie en France » a assuré Jean-Baptiste Djebbari dans Ouest France. Le secrétaire d’État…

03/04/2020 16:23

Indépendants: nouveaux critères pour suspension de loyer et droit à une aide

Les travailleurs indépendants peuvent prétendre à une suspension du paiement de leur loyer et de leurs factures d’énergie s’ils correspondent…

03/04/2020 15:19

Le confinement permet de réaliser des économies

La majorité des Français (57 %) vit le confinement comme une parenthèse selon une étude de l’Observatoire Cetelem. Résultat, ils…

03/04/2020 13:18