Calendrier retraite : à quelle date allez-vous basculer dans le nouveau système?

La mise en place de la réforme des retraites telle que voulue par le gouvernement va s’étaler sur deux décennies, touchant au moins 5 générations.

C'est la génération 2004 qui essuiera les plâtres du "système universel. Crédit: iStock.

La réforme des retraites présentée par Edouard Philippe s’étalera sur deux décennies, mais ses principales mesures entreront en vigueur entre 2022 et 2027 et les bascules dépendront de la date de naissance.

A LIRE >>> Réforme des retraites: quoi, pour qui, quand, comment ?

Génération 1960

Ils seront les cobayes de « l’âge d’équilibre« : en 2022, ceux qui partiront à la retraite à 62 ans subiront un « malus » même s’ils ont cotisé tous les trimestres pour une pension à taux plein.

Patronat et syndicats devront définir cette nouvelle borne d’âge et le montant du malus, mais aussi du bonus que toucheront ceux qui travailleront plus longtemps.

Faute d’accord, ce sera 62 ans et 4 mois dès le 1er janvier 2022, puis 4 mois de plus par an. Et une rallonge de 5% par année supplémentaire, ou une réduction d’autant par année manquante.

A LIRE >>> Retraites: les Français nés avant 1975 « ne seront pas concernés » par la réforme

Ce nouveau dispositif s’ajoutera pendant quelques années au mécanisme actuel de décote/surcote, lié au nombre de trimestres cotisés et voué à disparaître dans le futur « système universel » par points.

Génération 1965

Ils devront composer avec un « âge d’équilibre » de 64 ans: en 2027, ceux qui partiront à la retraite à 62 ans verront leurs pensions amputées de 10%; s’ils attendent 2028, la retenue sera de 5%.

Mais à 64 ans, ils auront droit au taux plein car la décote aujourd’hui appliquée jusqu’à 67 ans sera progressivement supprimée d’ici 2027.

Génération 1975

Ils seront les plus âgés, parmi les actifs actuels, à voir une partie de la retraite calculée selon les règles du « système universel ».

Quand ils auront 50 ans en 2025, leurs droits acquis avant cette date seront « garantis à 100% selon les anciennes règles » et convertis en points, selon une formule de calcul qui n’est pas connue à ce stade.

A LIRE >>> Que valent les simulateurs de retraite en ligne ?

Cela devrait représenter « 70% de la retraite », auxquels s’ajouteront les points cotisés dans le nouveau régime, dont ils seront les premiers à toucher une pension en 2037, quand ils auront 62 ans (ou plus tard pour éviter le malus).

Générations 1980 et 1985: des cas spécifiques 

Parmi la génération 1980, certains auront le droit de partir à la retraite dès 57 ans à partir de 2037. Ce sera notamment le cas « pour les sapeurs-pompiers professionnels, la branche surveillance des douanes et les policiers municipaux », ainsi que les agents de maintenance de la SNCF et de la RATP.

En 2037, certaines professions de la génération 1985 pourront liquider leur retraite dès 52 ans: « les policiers, les personnels de l’administration pénitentiaire et les ingénieurs du contrôle de la navigation aérienne », ainsi que les conducteurs de la SNCF et de la RATP.

A LIRE >>>Retraites: qu’y a-t-il dans ces régimes spéciaux au centre du bras de fer ?

Génération 2004

Ils essuieront les plâtres du « système universel » dès leur majorité: à 18 ans, en 2022, ils entreront « directement » dans le nouveau régime et seront les tous premiers à y cotiser, jusqu’à leur retraite en 2066… si l’âge légal de départ reste maintenu à 62 ans.

Sur le même thème

Age de départ à la retraite Partir à la retraite Pension de retraite Réforme des retraites

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique