Les Français seront bien consultés en amont de la réforme des retraites

Si l’organisation n’est pas encore définie, cette concertation pourrait se dérouler par le biais d’internet ou dans les mairies.

Agnès Buzyn a annoncé que les Français seraient consultés sur la réforme des retraites. Crédit : ©Istock

C’est le sujet brûlant de la rentrée pour le gouvernement : la réforme des retraites. Alors que les syndicats seront réunis autour du Premier ministre Édouard Philippe les 5 et 6 septembre prochains, pour discuter de ce dossier sensible, la ministre des Solidarités et de la Santé a annoncé que les Français seraient également « consultés » en amont de la réforme des retraites.

Interrogée sur BFMTV, Agnès Buzyn a expliqué ce mercredi matin que « l’organisation n’est pas encore calée […] ce sera présenté probablement dans une semaine. Aujourd’hui, nous commençons par travailler avec les partenaires sociaux ». Elle a ensuite affirmé que les propositions faites par le haut-commissaire à la réforme des retraites Jean-Paul Delevoye seront « soumises à concertation » avant d’ajouter : « Nous allons également concerter les grands élus […] et puis évidemment les citoyens ».

Une consultation allégée

Agnès Buzyn est cependant restée vague concernant les modalités de cette concertation citoyenne. Le processus devrait être différent de celui du Grand débat national, précise la ministre. Le dispositif devrait ainsi être allégé. « Le Grand débat a quand même mobilisé énormément de monde et énormément de financements. Là, c‘est quelque chose qui est quand même plus technique » a justifié Agnès Buzyn.

A LIRE : Pour toucher leur pension, les retraités installés à l’étranger doivent prouver chaque année qu’ils ne sont pas morts… Cette tâche fastidieuse va être facilitée

La ministre a également précisé que cette consultation pourrait avoir lieu « sur internet » ou « dans les mairies » ou encore « via des associations, via les syndicats » avant d’affirmer que « tout cela va être mis sur la table au mois de septembre, et nous attendons les retours de nos concitoyens sur les propositions qui ont été faites ».

Journées de manifestations prévues en septembre

Le projet de loi sur la réforme des retraites devrait être présenté à la fin de l’année pour un vote, au plus tard, en 2020. Jean-Paul Delevoye a remis, fin juillet, ses préconisations au gouvernement pour mettre en place un régime universel par points en 2025. Une mesure souhaitée par Emmanuel Macron, rappelle Le Monde. Le rapport préconise notamment un système de décote pour ceux qui partiront avant un « âge d’équilibre » fixé à 64 ans.

A LIRE >>> Retraite: comment transformer un placement en rente à vie?

Ces annonces ont provoqué la colère des partenaires sociaux qui ont déjà annoncé, malgré les réunions à venir, trois journées d’action. La première est prévue pour le lundi 16 septembre, et devrait rassembler de nombreuses professions comme les avocats, les infirmiers ou encore les pilotes de ligne et des organisations d’hôtesses et stewards. Une autre journée de mobilisation est prévue le 21 septembre et la CGT a appelé à manifester dans toute la France le 24 septembre 2019.

Sur le même thème

Pension de retraite Réforme des retraites retraite

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique