Retraités de l’étranger: vous avez deux mois de plus pour fournir votre «certificat d’existence»

Les retraités vivant à l’étranger disposent d’un délai supplémentaire pour envoyer leur «certificat de vie». Durant cette période, leur pension sera exceptionnellement versée normalement.

Ce délai supplémentaire concerne tous les régimes. Crédit: iStock.

La pandémie de coronavirus complique les démarches administratives. Alors, les retraités installés à l’étranger disposent de deux mois supplémentaires en plus du délai initial pour faire parvenir leur « certificat d’existence », explique Le Monde. Le versement de leur retraite dépend de ce document, qui doit être présenté chaque année. Rempli par une autorité du pays où les retraités résident, le document doit être transmis à leur caisse de retraite, par courrier ou Internet.

Se voulant rassurante, l’Assurance retraite assure que les pensions continueront à être versées normalement en attendant de pouvoir se déplacer pour demander ce document essentiel. Ils « n’ont pas besoin de contacter leur caisse régionale ou l’assurance retraite pour recevoir leurs paiements », ni besoin de faire des « démarches spécifiques ni justificatifs », a-t-elle informé dans un communiqué. 

1,5 millions de retraités concernés

Autre bonne nouvelle, ce délai supplémentaire concerne tous les régimes auxquels vous avez cotisé, « même pour l’Agirc-Arrco », a indiqué l’Union retraite, le service interrégimes, au quotidien.

A LIRE >> Retraite: prouver que l’on est encore en vie est désormais plus simple pour les retraités vivant à l’étranger

Tous régimes confondus, quelque 1,5 million de retraités sont concernés par cette procédure. Chaque année, le montant des pensions versées à l’étranger par les régimes français avoisine les six milliards d’euros, soit environ 2 % des retraites totales.

Sur le même thème

Pension de retraite

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique