Se connecter S’abonner

Retraite: le Portugal offre 26% de pouvoir d’achat en plus que la France

Destination favorite des Français, le Portugal reste avantageux notamment pour les retraités qui y disposent d’un pouvoir d’achat plus élevé et d’avantages fiscaux s’ils investissent dans l’immobilier.

Le Portugal continue d’offrir de belles opportunités aux acheteurs français de biens immobiliers, qui bénéficient également d’avantages fiscaux. Pays le moins cher d’Europe occidentale, il peut également se targuer d’être ensoleillé 300 jours par an.

Selon l’indice Mercer 2020, qui établit le classement du coût de la vie des villes, Lisbonne occupe la 105e place, loin derrière Paris, qui est la 50e ville la plus chère au monde. Et ce n’est pas tout ! À cela s’ajoute « l’indice de qualité de vie où la capitale portugaise se place en 37e position devant Paris ou Barcelone », détaille l’agence Maison au Portugal, dans un communiqué du mercredi 22 juillet.

3 247 euros/m² à Lisbonne

Avec un minimum de 635 euros par mois, le Portugal offre aux Français une qualité de vie confortable. Qui plus est, le coût de l’alimentation, mais aussi des loisirs tels que le cinéma, les musées ou la restauration, est un peu moins élevé que dans l’Hexagone. En moyenne, au Portugal, un acheteur français gagne 26% de pouvoir d’achat sur l’ensemble des postes de consommation par rapport à la France. 

Depuis 2013, le Portugal a également multiplié les avantages fiscaux en direction des acheteurs de biens immobiliers. Ils se doublent de prix très abordables. A Lisbonne, par exemple, le prix moyen dans le neuf comme dans l’ancien s’élevait à 3 247 euros/m² en 2019 (INE). Au cœur de la capitale, les prix au mètre carré se situent entre 6 000 et 7 000 euros dans le neuf ou les immeubles entièrement rénovés.

Vers une révision des avantages

Mais c’est le sud du pays qui séduit le plus grand nombre de retraités européens. L’Algarve est, en effet, réputée pour ses plages et ses réserves naturelles accessibles via l’aéroport international de Faro. Là, les prix de l’immobilier flirtent avec les 2 900 euros/m² dans le neuf ou les immeubles totalement rénovés.

A LIRE >> Le Portugal ne sera bientôt plus un paradis fiscal pour les retraités européens

Il ne faut cependant pas perdre de vue qu’au début de l’année, le parti socialiste a proposé de taxer à hauteur de 10% les retraités européens résidant au Portugal, jusqu’ici exonérés d’impôts sur leurs pensions pendant dix ans, dans un amendement à la loi de finances 2020. Une envie de changement qui, si elle venait à se concrétise, ne remettrait cependant pas en cause les acquis des étrangers européens déjà installés au Portugal.