Se connecter S’abonner

Un senior sur deux déclare être en difficulté financière

Selon un sondage OpinionWay, 35% des personnes de plus de 70 ans disent qu’elles ne seront pas en mesure de léguer un héritage à leurs enfants et 34% se disent inquiets pour l’avenir.

Retraite argent pension de réversion
L’Aspa, ex-minium vieillesse est versé sous conditions de ressources. ©iStockPhoto

Quelle est la situation financière des plus de 70 ans ? Ils sont 49% à déclarer avoir des difficultés pour boucler leur budget, selon un sondage OpinionWay pour Monetivia. L’étude a été réalisée entre le 19 et 24 août, auprès d’un échantillon de 1 020 personnes, représentatif de la population française et âgé de 70 ans et plus. Parmi les personnes qui déclarent être en difficulté, 31% expliquent ne pas avoir de revenus suffisants pour se faire plaisir, détaille Le Parisien. 35% disent qu’ils ne lègueront pas d’héritage à leurs enfants et 34% se disent inquiets pour l’avenir. Pire, plus d’un sur dix, soit 12%, dit ne pas vivre dignement.

Cela s’explique par l’augmentation du coût de la vie et la baisse des pensions de retraite, soit « un effet ciseau » depuis dix ans, selon le cofondateur de la société spécialisée en solutions immobilières, « notamment sur le plan des charges de copropriété et de la taxe foncière qui, à Paris par exemple, a bondi de 80% », explique Thomas Abinal au Parisien. Selon lui, « certains n’ont même plus les moyens de partir en vacances, par exemple ». Si ceux qui gagnent entre 2 000 et 3 000 euros par mois sont 39% à s’inquiéter de l’avenir, les seniors qui vivent avec moins de 2 000 euros, sont 66%. Les femmes sont plus nombreuses que les hommes à se déclarer en difficulté, car 40% d’entre elles disent craindre l’avenir, contre 24% des hommes.

>> Immobilier : comment bien choisir son logement seniors ? (s’ouvre dans un nouvel onglet) »>A LIRE >>> Immobilier : comment bien choisir son logement seniors ?

34% pensent à tirer profit de leur patrimoine immobilier

Concernant les solutions envisagées pour améliorer leur quotidien, les personnes âgées de plus de 70 ans, propriétaires dans 81% des cas, sont 34% à penser tirer profit de leur patrimoine immobilier, comme le viager, qui attire 18% des sondés. Les seniors interrogés par OpinionWay pourraient aussi vendre leur résidence (19%) pour en acheter une plus petite. 12% d’entre eux envisagent de louer une partie de leur logement, à un étudiant ou à un jeune travailleur, et 9% d’entre eux préfèrent emprunter. Il est à noter que la nouvelle version du viager, soit la vente à prix ajusté, qui ne permet pas de bénéficier d’une rente pour l’occupant, est jugée plus séduisante par 48% des sondés.