Se connecter S’abonner

Retraites : la réforme sera relancée « quand la crise sera derrière nous », selon Bruno Le Maire

Si le ministre de l’Économie a précisé que la réforme des retraites n’était pas pour « tout de suite », cela arrivera « dès que la crise économique sera derrière nous ».

réforme des retraites
Crédit : iStock.

Quelques semaines après l’expression de différends au sein de la majorité, Bruno Le Maire remet la question des retraites sur la table. « Lorsque la machine économique redémarrera, que la croissance sera de retour, oui, il faudra une réforme des retraites », a affirmé le ministre de l’Économie sur BFMTV, ce week-end. Cette fois, la réforme est remise à plus tard, quand l’économie française sera remise de la crise économique et sanitaire. 

« Il faut que nous acceptions de travailler plus longtemps » 

En novembre, le sujet avait, en effet, fait des remous au sein de la majorité. Le ministre de l’Économie avait expliqué au Parisien que la réforme était « la priorité absolue » pour rembourser la dette du coronavirus. De l’autre côté, le ministre des Relations avec le Parlement et la ministre du Travail avaient tout deux mis en avant l’importance primordiale de la crise sanitaire et de la protection de l’emploi. Emmanuel Macron avait fini par trancher, expliquant, lors d’un déjeuner à l’Élysée, qu’il fallait attendre la fin de la crise pour songer à cette réforme. 

Bruno Le Maire reste dans la même idée que celle du chef de l’État, mais il répète qu’il ne veut pas renoncer à faire évoluer le système des retraites. « La réalité a la vie dure. Il y a un certain nombre de choses qui doivent rester dans nos grandes orientations politiques », a-t-il poursuivi. Le patron de Bercy s’est dit attaché au système de protection sociale français, qu’il souhaite « généreux et efficace ». Cependant, il estime que pour le conserver, « il faut que tous, collectivement, nous acceptions de travailler plus longtemps. »

 « Quand on aura commencé à retrouver de la croissance » 

« Aujourd’hui, on protège les Français, les salariés, les entreprises, mais il faudra, le moment venu, qu’on retrouve des finances publiques saines », a avancé Bruno Le Maire. Ce dernier ne se fixe pas de calendrier précis pour lancer la réforme des retraites. Ce n’est pas pour « tout de suite », a-t-il estimé, mais « dès que la crise économique sera derrière nous », « quand on aura commencé à retrouver de la croissance, qu’on aura vu que la machine économique redémarre », a appuyé le ministre de l’Économie. Pour Bruno Le Maire, la situation actuelle n’est « plus tenable », « et les Français le savent », a-t-il ajouté.