Se connecter S’abonner

Réforme des retraites : en cas de relèvement de l’âge de départ, la CFDT prévoit un automne « explosif »

Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT, a déclaré mercredi 30 juin que le relèvement de l’âge de la retraite serait « injuste ». L’automne pourrait être « explosif », selon lui.

Retraites
Crédit: iStock.

Le gouvernement entend mener la réforme des retraites, malgré la crise sanitaire. Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, s’est à nouveau dit favorable au recul de l’âge de départ à la retraite, mardi 29 juin sur Cnews. Il pourrait passer à 64 ans contre 62 ans actuellement, selon Les Echos. C’est Emmanuel Macron, le président de la République, qui tranchera. Mais déjà, l’automne s’annonce mouvementé socialement. Laurent Berger a réagi à ces annonces sur franceinfo mercredi 30 juin, parlant d’une « mesure budgétaire brutale et injuste ». Le secrétaire général de la CFDT a estimé que remettre la réforme sur le tapis « cet automne est politiquement dingue, et socialement, ce serait explosif ».

Selon Laurent Berger, « on se relève d’un an et demi de fatigue très profonde, (…) particulièrement dans le monde du travail ». « Qui peut imaginer que cela passe crème ? », a critiqué le patron du premier syndicat du privé, rappelant que la CFDT était opposée au relèvement de l’âge de départ à la retraite.

Le PS voterait contre

De son côté, le premier secrétaire du parti socialiste, Olivier Faure, a parlé mardi 29 juin d’« une injustice crasse », affirmant qu’il voterait contre si une mesure de ce type était inscrite dans le budget de la Sécurité sociale pour 2022, soumis au vote des parlementaires à l’automne prochain. Selon un sondage mené par OpinionWay-Square pour Les Echos et Radio Classique, publié le 14 juin, 69% des personnes interrogées pensent que la réforme des retraites est nécessaire, mais elles préfèrent attendre la prochaine présidentielle. 55% estiment qu’il faut attendre et ne rien engager pour l’instant.