Se connecter S’abonner

« Retraite anticipée : pouvez-vous partir à la retraite à 60 ans ? »

Un quart des salariés bénéficie du dispositif de départ à la retraite pour carrière longue. Pour partir plus tôt et bénéficier de la retraite à taux plein avant l’âge légal (62 ans pour les personnes nées à partir de 1955), il faut avoir débuté sa carrière jeune, avant ses 20 ans, ou avoir effectué des stages.

Retraite jeune
Crédit : iStock.

Pour bénéficier du dispositif, il faut avant tout avoir commencé à travailler avant 20 ans et avoir validé 5 trimestres avant le 31 décembre de l’année civile de ses 20 ans (ramenés à 4 trimestres pour les personnes nées au cours du dernier trimestre de l’année). Ensuite, il faut avoir validé tous ses trimestres (selon votre date de naissance, entre 166 et 172 trimestres pour les personnes nées à partir de 1955).

Cependant tous les trimestres ne sont pas pris en compte. En effet, les trimestres retenus dans le cadre d’un départ anticipé doivent être, soit des trimestres cotisés, soit des trimestres assimilés réputés cotisés. Les trimestres assimilés sont alors retenus dans la limite de 4 trimestres, au titre de l’arrêt maladie, de l’accident du travail ; du service militaire ; du chômage. Dans d’autres situations, cette limite est variable (tous les trimestres de congé maternité, 2 trimestres au titre de la perception d’une pension d’invalidité).

Il faut aussi noter que les trimestres de majoration de durée d’assurance pour enfants, les trimestres AVPF [1] (cotisations des personnes qui cessent ou réduisent leur activité professionnelle pour s’occuper d’un ou plusieurs enfants ou d’une personne handicapée) et les trimestres rachetés ne sont pas pris en compte dans une étude de vos droits à retraite anticipée pour carrière longue.

Exemple : si une personne née en 1957 valide 166 trimestres, soit le nombre de trimestres requis pour sa génération à l’âge de 60 ans, si parmi ces 166 trimestres on constate plus de 4 trimestres réputés cotisés, alors l’assuré n’est plus éligible à un départ en retraite anticipé à 60 ans au titre des carrières longues.

A noter que si l’assuré ne remplit pas les conditions à l’âge de 60 ans, il peut cependant partir à une date intermédiaire entre 60 ans et 62 ans sous réserve de remplir les conditions décrites ci-dessus.

Pour un départ de retraite anticipée, il convient d’obtenir en préalable de la demande de retraite une attestation de droit à retraite anticipée pour carrière longue. Vous devez en faire la demande auprès de votre dernier régime d’affiliation. Vous pouvez vous faire accompagner par un consultant retraite pour connaître les démarches à suivre.[1] Assurance Vieillesse des Parents aux Foyer.