Se connecter S’abonner

Retraite : les actifs de moins de 35 ans veulent un départ à 55 ans

Les salariés français de plus de 55 ans aimeraient quant à eux partir à la retraite à 62 ans, selon une étude du prestataire de paie et de services RH SD Worx.

revenu minimum
Crédit : iStock.

En France, les actifs âgés entre 18 et 34 ans aimeraient prendre leur retraite dès l’âge de 55 ans, selon une étude du prestataire de paie et de services RH SD Worx, rapportée par Le Figaro. Pour les indépendants de la même tranche d’âge, l’âge souhaité du départ à la retraite serait même de 52 ans.  Mais en fonction des générations, d’importantes disparités sont à noter. Ainsi, les salariés français de plus de 55 ans souhaiteraient partir à 62 ans. 

Si des variations existent en fonction de l’âge, elles apparaissent aussi en fonction des pays européens, souligne l’enquête réalisée auprès de 5.000 salariés européens. Par exemple, les Néerlandais sont prêts à travailler jusqu’à 66 ans, et même 68 ans pour les indépendants de plus de 55 ans, précise Le Figaro. En revanche, les indépendants allemands âgés de 18 à 34 ans se voient mettre fin à leur carrière dès 40 ans. La moyenne européenne est quant à elle de 47 ans. 

Continuer après l’âge légal de départ à la retraite… sous conditions

Mais quels arguments pourraient motiver ces salariés à travailler plus longtemps ? Pour 36% des personnes interrogées, une augmentation de salaire serait source de motivation pour continuer leur activité au-delà de l’âge légal de départ à la retraite. 

Pour 31% des sondés, il s’agit de la diminution du nombre d’heures de travail et la nature des tâches réalisées. En effet, un employé sur cinq pourrait travailler plus longtemps si les missions devenaient plus intéressantes ou avaient plus de sens.