Se connecter S’abonner

Retraites : un nouveau service pour bien préparer son départ

Pour faciliter le départ à la retraite, la Caisse nationale d’assurance vieillesse lance un pense-bête gratuit baptisé « Mon agenda retraite », qui permet de recevoir informations et conseils.

Retraités
Crédit : iStock.

La retraite, ce n’est pas automatique. Cela demande des démarches administratives, des documents à rassembler et une organisation pour réussir à partir au moment où on le souhaite avec la meilleure pension. Pour ne plus laisser les Français se débrouiller seuls, la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) met en place un service gratuit et tout simple baptisé « Mon agenda retraite », rapporte Le Figaro.

Grâce à cet outil, les futurs retraités recevront par courriel des informations et des conseils personnalisés à des échéances précises entre cinq ans et six mois avant le départ à la retraite. Un véritable pense-bête.

Une inscription sans compte personnel

Par exemple, précise Midi Libre, quatre ans, trois ans et deux ans avant sa retraite, l’assurance vieillesse envoie un mail afin d’expliquer les démarches à effectuer, neuf mois avant, un autre est transmis pour vérifier si un départ anticipé est envisageable. Et si vous ratez les mails, un SMS est envoyé.

De plus, pas besoin de créer un énième compte sur le web, pour s’inscrire à ce service, il suffit de se rendre sur la page dédiée du site de l’assurance retraite et de renseigner quelques informations indispensables (département de résidence, adresse mail, numéro de portable, date envisagée de départ à la retraite et type de carrière) et le tour est joué.

Enfin, du 15 au 24 novembre, une opération conjointe de l’Assurance retraite et de l’Agirc-Arrco sur le site flashretraite.fr permet aux salariés comme aux indépendants d’obtenir des réponses à leurs interrogations et inquiétudes sur la retraite lors de conférences ou de conversations avec des experts.

Les services en ligne sont de plus en plus prisés par les Français pour préparer sereinement leur retraite. Les demandes de retraite en ligne, selon la Cnav, représentent une demande sur deux (+73% en 2020) contre une sur trois auparavant.