Se connecter S’abonner

12% des foyers déménagent au moment du départ à la retraite

Les nouveaux retraités franciliens sont plus nombreux à déménager que les provinciaux, selon une étude de l’Insee.

Retraite
Crédit: iStock.

12%. C’est le pourcentage de retraités qui décident de déménager dans l’année précédant la liquidation des droits à la retraite, ou dans les deux années qui suivent, selon une étude de l’Insee portant sur la période 2012-2017, publiée ce mercredi 26 janvier, et rapportée par Les Echos.

Un déménagement qui est souvent le dernier pour une population amenée à de moins en moins bouger avec l’âge. Ainsi, seulement 5% des 60-64 ans déménagent au cours d’une année, contre plus d’un quart des 25-29 ans, relève le quotidien. Si les retraités ne déménagent pas au moment du passage à la retraite, ils sont nombreux à se sédentariser. Ainsi, trois ans après le second départ à la retraite, moins de 1% d’entre eux changent de logements.

Les Franciliens s’éloignent de la capitale pour leur retraite

Parmi les retraités mobiles, on retrouve notamment les nouveaux retraités franciliens. Ils sont 16% à vouloir déménager, contre 11% des provinciaux. Selon l’Insee, 44% des Franciliens de 60 à 64 ans décident de s’éloigner de la capitale en allant vivre dans une autre région. C’est le cas de seulement 17% des provinciaux ou des personnes résidant en outre-mer. « Ces différences dans le rapport à la région de départ ne sont pas observées aux autres âges de la vie », explique l’étude.

Enfin, en quête de liberté et de nature, les retraités se dirigent vers des régions en bord de mer, au soleil, ou à proximité des grands espaces. Comme le souligne Les Echos, le taux de migration net interne des 60-64 ans représente 2% des résidents des Pyrénées-Orientales, des Landes et du Morbihan. Il est de 3% en Charente-Maritime et en Vendée.