Se connecter S’abonner

Retraites : la France face à un vieillissement de sa population plus rapide que prévu

Cette dynamique défavorable pourrait peser sur le solde des régimes de retraite sur plusieurs décennies.

retraite
Crédit: iStock.

La France va faire face d’ici à 2070 à un vieillissement de sa population plus rapide que ce qui était anticipé en 2016, selon les projections démographiques de l’Insee, rapportées par Les Echos, jeudi 14 avril. Une dynamique défavorable qui pourrait peser sur le solde des régimes de retraite sur plusieurs décennies. 

Le Conseil d’orientation des retraites (COR) a préparé, ce jeudi, son rapport annuel sur les perspectives financières des régimes de retraite. Si les nouvelles projections de l’Insee ont été anticipées dès juin 2021 par l’organisme, elles feront désormais référence pour cinq ans, selon le quotidien. 

Une fécondité moins élevée

Ainsi, dans les années à venir, la fécondité sera moins importante que prévu. Selon l’Insee, son niveau sera juste en dessous du seuil de renouvellement des générations, entre 1,60 et 2, avec une hypothèse centrale de 1,80. « Par rapport à l’hypothèse centrale de fécondité de l’exercice précédent de 2016, beaucoup plus élevée (1,95), ceci est une révision importante », détaille le COR dans un document de travail non public consulté par Les Echos. 

Espérance de vie, solde migratoire, creux des naissances… Après l’analyse des différents facteurs, pour le COR, si la population totale va continuer à progresser jusque vers 2040-2050, ce sera moins important qu’en 2021. Selon le Conseil, l’effet défavorable restera « limité par rapport à 2021 ».