Se connecter S’abonner

Plan épargne retraite : des milliards d’euros « oubliés » bientôt redistribués

En 2018, l’encours des contrats d’épargne retraite non liquidés à 65 ans avait été chiffré à 5,4 milliards d’euros.

retraites complémentaires
Pixabay

Le montant de l’encours des contrats d’épargne-retraite non liquidés à 65 ans, en 2018, atteint 5,4 milliards d’euros, rapporte Le Monde. De l’argent épargné pour la retraite mais dont les versements n’ont pas été réclamés par les retraités. Pour pallier ce phénomène, une proposition de loi a été adoptée en février 2021.

Elle impose aux organismes qui gèrent des produits d’épargne retraite de communiquer au groupement d’intérêt public l’Union Retraite les données dont ils disposent et de mettre en place un service en ligne. Depuis le 6 juillet, ce service, développé par la caisse des dépôts et l’Agirc-Arrco, est désormais disponible sur le site info-retraite.fr et sur l’application mobile « mon compte retraite ». 

Les contrats non soldés indiqués

Il est ainsi possible d’avoir accès à tous les produits d’épargne retraite souscrits à titre individuel comme le Perp, le PER individuel, le contrat Madelin mais aussi collectifs (contrat de l’article 83, plans d’épargne retraite d’entreprise collectifs tels les Pere, Perco, Percol). Les contrats non soldés seront indiqués sur le site avec les coordonnées de l’organisme qui le gère pour faire valoir ses droits ou poser des questions. 

« De nombreux bénéficiaires ne liquident pas leurs contrats, surtout pour les contrats collectifs, souscrits par l’employeur pour ses salariés et dont ces derniers n’ont pas toujours connaissance, soulignait dans Le Monde, en 2021, Stéphane Bonnet, le directeur de l’Union retraite. On signe beaucoup de papiers quand on intègre ou quitte une entreprise, on ne fait pas forcément attention aux informations sur la retraite supplémentaire. »