Se connecter S’abonner

Rapport Oxfam : taxer les milliardaires pour éviter la réforme des retraites ?

Selon le dernier rapport Oxfam, il suffirait de taxer à 2% l’ensemble de la richesse des milliardaires français pour compenser le déficit des retraites.

rapport oxfam
Le nombre de bénéficiaires d’une pension de retraite a ainsi augmenté de 0,8% en un an, en raison de l’afflux de nouveaux retraités. Copyright : iStock

C’est un argument qui revient comme un refrain. Taxer les milliardaires pour redistribuer plus équitablement les richesses produites en France. En substance, c’est ce qui ressort du dixième rapport Oxfam qui étudie les inégalités dans l’Hexagone et dans le monde. Celui-ci a été publié en marge du début du 53e Forum économique mondial de Davos (Suisse), lundi 16 janvier, rappelle Challenges.

Il est divisé en deux, avec d’un côté un état des lieux des grandes fortunes françaises, intitulé «  Les f(r)actures de la crise : quand la France fait payer l’addition de la crise aux plus précaires ! ». De l’autre, un regard à 360° sur la situation des grandes fortunes mondiales. Parmi les propositions de l’ONG, on retrouve un plaidoyer pour diviser par deux le nombre de milliardaires en France d’ici 2030, par le biais de la taxation. Mais pas seulement.

Le rapport Oxfam préconise de mettre les milliardaires à contribution

Selon la première partie du rapport, qui s’intéresse à la situation française, les milliardaires français possèdent une fortune cumulée d’un montant de 544,5 milliards d’euros, grâce à plus de cent contributeurs dans l’Hexagone. Il suffirait, d’après Oxfam, de taxer à 2% l’ensemble de la richesse des milliardaires français pour annuler le déficit des retraites, évalué à 12 milliards d’euros par an à compter de 2027 par le Conseil d’orientation des retraites (COR).

Dans le détail, depuis 2020, les dix premières fortunes françaises ont augmenté leur richesse de 189 milliards d’euros, soit une augmentation de 58 % pour l’intégralité des plus grandes fortunes françaises. Par exemple, l’homme le plus riche du monde à la tête de LVMH, Bernard Arnault, a doublé sa fortune depuis le début de la crise sanitaire, avec un patrimoine de 184 milliards d’euros fin 2022, contre 85,7 milliards d’euros en 2020.

En France, 122.575 personnes possèdent un patrimoine supérieur à cinq millions d’euros. D’après les calculs de Wealth-X, la base de données possédée par Altrata, 6.000 d’entre-elles possèdent un patrimoine qui dépasse les 50 millions d’euros. Sur dix ans, ce chiffre est en hausse de 10 %. Enfin, l’ONG a également dénoncé les profits qui ont augmenté de 300 % depuis le début de la guerre en Ukraine. « Alors que le gouvernement cherche à faire payer la note de la crise aux travailleur-se-s et aux chômeur-se-s, il est maintenant urgent de mettre à contribution ces milliardaires qui ont profité de l’argent public », résume Quentin Parrinello, responsable plaidoyer chez Oxfam France.