Se connecter S’abonner

Epargne retraite : le PER poursuit sur sa lancée

Bercy se félicite de l’ascension du PER dans le paysage de l’épargne. Un produit qui, selon Bruno le Maire, doit permettre « de réaliser des placements potentiellement mieux rémunérés pour les épargnants » dans le « contexte de taux bas actuel ».

Epargne
iStock

Quelque 2,8 millions de personnes étaient titulaires d’un nouveau plan d’épargne retraite (PER) à la fin de l’année, soit un encours de près de 31,6 milliards d’euros, selon des chiffres de Bercy relayés par Les Échos. De bons résultats dont se félicite Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances. L’homme fort de Bercy vante un produit permettant « de réaliser des placements potentiellement mieux rémunérés pour les épargnants » compte tenu du « contexte de taux bas actuel ».

Près de 270 milliards d’euros à fin 2020

Le dispositif est aussi conçu comme plus simple que ses prédécesseurs, qu’il tend à unifier avec une flexibilité : sortie en rente, capital ou les deux ; ou encore le déblocage anticipé autorisé en cas d’achat d’une résidence principale. Objectif tenu, donc pour le gouvernement, qui tablait sur 3 millions de personnes équipées par un nouveau PER d’ici à 2022. Au total, les encours d’épargne retraite atteignaient fin 2020 269 milliards d’euros, contre 230 milliards en 2018.

Il reste toutefois du chemin à parcourir avant de détrôner l’assurance vie, qui approchait 1.820 milliards d’euros en avril. Mais la tendance est sur la bonne voie. En avril dernier, plus d’un milliard d’euros a été versé sur des PER d’après les chiffres de la Fédération française de l’assurance (FFA).