Se connecter S’abonner

« Perp, Perco, article 83… pourquoi transférer vos vieux contrats retraite vers un PER »

Le Plan d’épargne retraite a été conçu pour favoriser le développement de la retraite par capitalisation, notamment en apportant plus de souplesse au dispositif. Les détenteurs d’anciens contrats retraite peuvent aussi en profiter. Explications.

Stellane Cohen présidente d’Altaprofits. Copyright : Sébastien d’Halloy

Lors de son lancement il y a deux ans, le PER a marqué une rupture dans le paysage de l’épargne retraite. Pour convaincre les Français d’adopter ce nouveau dispositif, il a été épuré des défauts qui pénalisaient les anciens contrats retraite grâce à un fonctionnement unifié et simplifié et des conditions assouplies. 

Vous faites partie des Français qui ont très tôt compris la nécessité d’épargner en vue de préparer un complément de revenus au moment de la retraite et vous détenez un Plan d’épargne retraite populaire (Perp), un contrat Madelin, ou un contrat d’assurance retraite collectif de type « article 83 » ou Perco ? Vous pouvez bénéficier de la transférabilité afin de les réunir sur un plan d’épargne retraite, les sommes seront réparties dans 3 compartiments selon leur nature.

Le compartiment 1 recueillera les versements volontaires individuels (les fonds issus de contrats retraite Madelin, Perp…), le compartiment 2 les versements issus de l’épargne salariale (Perco, intéressement, compte épargne temps…) et le compartiment 3 recevra les versements à cotisations définies ou obligatoires de l’employeur et du salarié (par exemple dans le cadre d’un article 83).  

Le bénéfice le plus immédiat pour vous de procéder à ces transferts sera de simplifier la gestion de votre épargne, puisqu’elle sera réunie au sein d’une enveloppe unique, qui vous suivra toute votre carrière, et au-delà.

Mais vous pourrez en tirer d’autres avantages, sur le moyen et long terme, comme :

  • Des cas de déblocages anticipés élargis. Les accidents de la vie (chômage, invalidité…) ne sont plus les seuls cas qui vous permettent de retirer votre épargne. L’acquisition de la résidence principale est désormais un motif reconnu.
  • Une sortie en capital. La perspective de ne pas pouvoir disposer librement des sommes épargnées était un frein pour de nombreux épargnants. Avec le PER, vous pouvez choisir de retirer en capital (unique ou fractionné) toutes les sommes que vous avez épargnées volontairement sur le compartiment 1 ou sur le compartiment 2. Toutefois, les sommes versées par votre employeur (contrat de type article 83) seront uniquement disponibles en rente.
  • Une fiscalité avantageuse. Vous pouvez opter pour la déductibilité des versements dans la limite du plafond de 10% des revenus professionnels limités à 8 PASS augmenté de 15% du revenu compris entre 1 et 8 PASS pour les TNS. Ou profiter de l’avantage fiscal à la sortie en bénéficiant par exemple de l’exonération d’impôt sur le revenu du capital si vous avez choisi, pendant la phase d’accumulation, la non-déductibilité des primes.
  • De meilleures perspectives de rendements. L’offre financière ne se limite pas aux fonds en euros, vous aurez accès à un choix de supports d’investissements plus large (immobilier, bourse, ETF, produits structurés…) pour diversifier votre épargne et saisir des opportunités de marché.
  • Une gestion financière adaptée à votre profil. Si vous souhaitez faire vos propres choix d’investissement, le PER vous donne accès à la gestion libre. Mais si vous estimez ne pas avoir les connaissances nécessaires, ou le temps pour gérer votre épargne, tous les PER proposent une gestion pilotée à horizon, qui prend en compte votre profil investisseur et votre âge de départ en retraite. Le principe est de miser en début d’épargne sur des actifs plus risqués et donc potentiellement plus rentables. Et plus le moment de la retraite approche, plus l’épargne est orientée vers des actifs moins risqués afin de sécuriser les sommes accumulées au fil des années.

La refonte du paysage de l’épargne retraite a également permis de simplifier et d’harmoniser le fonctionnement des contrats et de les rendre plus lisibles. L’offre diversifiée de PER sur le marché vous donne l’opportunité de comparer la qualité des produits, les frais sur versements ou de gestion qui peuvent considérablement varier et amputer la rémunération de votre épargne. Les courtiers en ligne se révèlent très compétitifs, en proposant des coûts réduits tout en offrant un accompagnement par un conseiller.

Un dernier conseil : faire appel à conseiller patrimonial reste essentiel avant d’effectuer les transferts de vos anciens contrats sur un PER. Il saura analyser votre situation personnelle, prendre en compte les éventuels frais de transfert et déterminer la solution la plus optimale pour vous.