Se connecter S’abonner

Malgré les critiques, le plan d’épargne retraite continue de séduire

Le plan d’épargne retraite a connu une nouvelle hausse des souscriptions et des dépôts au premier trimestre 2022.

plan d'epargne retraite
Crédit: iStock.

Trois ans après sa mise en place, le plan d’épargne retraite (PER) continue de susciter l’intérêt des Français. Cela malgré des critiques récentes sur des frais trop élevés ou un manque de transparence. Selon Meilleurtaux.com, plus de 4,3 millions de personnes en ont ouvert un, entre le 1er janvier 2019 et le 31 décembre 2021. L’encours total était chiffré fin avril 2022 à 39 milliards d’euros, rien que pour les PER souscrits auprès des assureurs. Les points de friction récemment soulevés ne semblent pas avoir affecté cet engouement au printemps. Il faut dire que l’inflation et l’inquiétude face aux crises internationales poussent les ménages à épargner.

Le plan d’épargne retraite accessible et avantageux

Résultat : les assureurs ont enregistré pour le seul mois d’avril 592.000 souscriptions supplémentaires et 9,3 milliards d’euros de versements ; 169.000 assurés ont ouvert un plan d’épargne retraite chez un assureur ou une mutuelle ; 99.000 clients ont transféré d’anciens placements vers ce produit durant la même période, précise Meilleurtaux. Outre une situation économique qui pousse à épargner, le PER se distingue par son accessibilité à toutes les catégories d’actifs comme aux retraités. Il offre également des avantages fiscaux. Les sommes versées sur un PER individuel au cours d’une année sont déductibles des revenus imposables de la même année, dans la limite d’un plafond global fixé pour chaque membre du foyer fiscal. Cette déduction peut atteindre 32.909 euros pour un salarié.

Des débuts « spectaculaires » selon les mots du ministre de l’Économie Bruno Le Maire. Celui-ci a cependant reconnu que le montant des frais, par ailleurs parfois mal indiqués, pose problème. Depuis le 1er juin 2022, les producteurs et distributeurs de PER et d’assurances vie devront afficher les frais sur leur site internet. Les frais d’adhésion sont, en règle générale, de 20 à 50 euros, tandis que les frais de versement oscillent entre 0% et 5%.