Se connecter S’abonner

Retraites : quoi de neuf en 2021 ?

En cette année 2021, les retraites subissent un grand lifting. Réforme, pension de revalorisation, complémentaires… Les nouveautés.

2021 sera-t-elle une année décisive pour la réforme des retraites ? Quelles revalorisations doit-on attendre cette année concernant la retraite de base ? Mieux Vivre Votre Argent fait le point. Pour commencer, il est important de savoir que les pensions de bases ont été revalorisées de 0,4% à compter du 1er janvier. Ce taux unique a été fixé selon l’inflation. Cette hausse n’a été répercutée sur le portefeuille des retraités qu’en février. Concernant la réforme des retraites, cette dernière a été remise sur la table par le ministre Bruno Le Maire. Pour lui, la réforme est nécessaire après la crise. « Aujourd’hui, on protège les Français (…) mais il faudra le moment venu qu’on retrouve des finances publiques qui soient saines », a-t-il estimé le samedi 13 février.

Pensions de retraites complémentaires

En revanche, il ne faudra pas compter sur un coup de pouce supplémentaire du côté des pensions versées par l’Agirc-Arrco. Celles-ci n’ont pas été révisées en novembre dernier, date à laquelle elles sont habituellement réactualisées, du fait de la crise sanitaire. Toutefois, plusieurs régimes ont acté un taux de 0,4%, comme pour les pensions de base, relève Le Monde.

C’est le cas des régime des artisans et commerçants, des agents non titulaires de la fonction publique (Ircantec), des agents d’assurances (Cavamac) et de la retraite additionnelle de la fonction publique (RAFP). Rendez-vous donc en novembre 2021 pour savoir si les complémentaires feront, ou non, l’objet d’un nouveau coup de pouce.

Pensions de réversion

La pension de réversion, sur la sellette, est elle aussi soumise à un plafond de ressources à ne pas dépasser. Et en 2021, celui-ci est de 21.320 euros par an pour une personne seule contre 21.112 euros en 2020. Un montant qui s’applique au régime général de base des salariés, commerçants et artisans, aux agriculteurs et libéraux, hors avocats. En effet ces derniers, de même que les fonctionnaires, ne sont pas soumis à des conditions de ressources. A noter que la loi de finances pour 2021 a modifié les modalités de calcul des réversions des veuves et veufs de titulaires de pensions militaires d’invalidité et des victimes de guerre. Les rares personnes concernées pourront bénéficier d’une majoration de 5.248 euros par an.

Valider un trimestre en 2021

Pour valider un trimestre pour sa retraite en 2021, il faudra un revenu brut de 1.537,50 euros, montant calculé sur la base du smic horaire brut passé à 10,25 euros à compter du 1er janvier 2021, contre 1.522,50 euros en 2020. Ainsi, pour obtenir quatre trimestres, il faudra avoir cotisé dans l’année pour au moins 6.150 euros.

La réforme des retraites attendue au tournant

Reportée sine die avec la crise, la réforme des retraites fera-t-elle son retour cette année ? le Medef souhaite que celle-ci revienne sur la table avant 2022. Pour autant, l’Exécutif, qui a essuyé un refus unanime de relancer la réforme, pour le moment, de la part des partenaires syndicaux n’est pas prêt à remettre de l’huile sur le feu. Attendant la reprise de l’économie, il ne devrait pas engager la réforme. Quoi qu’il en soit, elle sera en tout cas à coup sûr l’un des thèmes phares de la course à la campagne présidentielle.