Se connecter S’abonner

Retraites : il y a trop d’erreurs dans le calcul des pensions, selon la Cour des comptes

Dans un rapport, la Cour des comptes alerte sur les erreurs qui entachent les comptes de la Sécurité sociale, notamment en matière de retraites.

retraites
Crédit: iStock.

Un dossier de retraite sur six comporte une erreur financière. Dans un rapport rendu public mardi 18 mai, la Cour des comptes pointe du doigt les « erreurs » ayant une « portée financière » sur les retraites « nouvellement attribuée[s] ou révisée[s] » commises par la Caisse nationale d’assurance-vieillesse (CNAV) et les autres branches du régime. Le Monde précise que si certaines peuvent être en faveur des assurés, les trois-quarts pénalisent les retraités.

La CNAV, elle, a estimé un manque à gagner médian de 123 euros par an pour l’année 2020. Loin d’être une exception, ces erreurs dans les retraites sont de plus en plus fréquentes. La situation s’est dégradée petit à petit, puisque la Cour des comptes rappelle qu’un dossier sur neuf posait problème en 2016. En revanche, la perte médiane était alors de 139 euros par an. L’évolution observée l’an dernier pourrait s’expliquer par la crise du Covid-19. Les organismes de la Sécurité sociale ont, en effet, allégé leurs dispositifs de contrôle interne, indique le rapport.

« Un suivi attentif » des nouvelles retraites

Pour sa défense, la CNAV met l’accent sur les difficultés rencontrées pour réunir l’ensemble des pièces justificatives. Et tout particulièrement celles des assurés ayant eu des carrières en dents de scie. Non seulement ces derniers sont de plus en plus nombreux, mais la réglementation s’est complexifiée. La caisse ne prend toutefois pas le problème à la légère. Elle explique au Monde qu’un plan d’actions a été mis en œuvre et qu’il « fait l’objet d’un suivi attentif par la tutelle afin de réduire le taux d’erreur »