Se connecter S’abonner

Vers une hausse des primes d’assurance en 2018

Dans la septième édition de son baromètre sur les tarifs des assurances de biens, le cabinet Facts & Figures anticipe une hausse des primes pour l'année prochaine. 
En matière d’assurance, selon la septième édition du baromètre du cabinet Facts & Figures,les particuliers vont devoir mettre la main à la poche au 1er janvier. ©iStockPhoto

Le cabinet Facts & Figures vient de dévoiler ses prévisions concernant les tarifs des assurances de biens pour 2018. La septième édition de son baromètre annuel, qui fait autorité sur le marché, est sans surprise : les clients vont encore devoir mettre la main à la poche au 1er janvier.

D’abord, pour les cotisations auto. Les experts tablent sur une hausse moyenne de 2 à 3 %. En cause : des ratios moins bons côté sinistralité. Le nombre d’accidents corporels et celui des blessés hospitalisés
a augmenté respectivement de 1,62 % et 2,23 % en 2016. En parallèle, les coûts de la réparation
automobile se sont alourdis : +2,5 %, par exemple, pour le taux horaire de la main-d’œuvre.

Des sinistres contenus

Même tendance pour les multirisques habitation, mais dans une moindre mesure : les revalorisations moyennes anticipées s’étalent de 1 à 2 %. Le cabinet pointe des risques contenus, notamment sur le vol et les dégâts des eaux, avec des fréquences de sinistres faiblement haussières
(1 % pour le vol, contre 0,96 % en 2015). Seul moyen d’échapper ou de limiter le coup de bambou : faire
jouer la concurrence. Après la Maaf, MACSF a ainsi annoncé à son tour le gel des cotisations santé mais aussi auto.