Clauses illégales et abusives chez SFR : la justice donne raison à l’UFC Que Choisir

La cour d’appel de Paris a confirmé la condamnation de l’opérateur SFR pour l’intégration dans ses conditions générales de clauses jugées « illicites et abusives » et devra verser à l’UFC-Que Choisir 30.000 euros de dommages et intérêts, a annoncé mardi l’association de consommateurs.

L’opérateur devra également supprimer les clauses concernées, sous peine d’une astreinte de 300 euros par jour à l’issue d’un délai de 12 mois, selon l’arrêt de la cour d’appel, en date du 30 mars, que l’AFP a pu consulter.

La cour d’appel estime en effet qu’une dizaine d’articles présents dans les conditions communes aux offres d’abonnements de mars 2017 sont abusifs, de même que quatre articles des conditions générales d’utilisation de SFR La Carte, à la même date.

Elle juge également « illicite l’ensemble des conditions générales d’abonnement et d’utilisation » entre janvier 2012 et juin 2014 « en raison du caractère illisible de leur typographie ».

Dans son communiqué, l’UFC-Que Choisir « se félicite de l’arrêt sanctionnant encore plus lourdement qu’en première instance » l’opérateur.

SFR peut se pourvoir en cassation

« Cette sanction doit inviter les opérateurs à mieux étudier la lisibilité de la typographie retenue pour leurs contrats » a ajouté l’association, qui reprochait à SFR d’avoir utilisé une typographie de seulement 3 millimètres pour ses conditions générales d’abonnement, les rendant difficilement lisible.

Pour l’association, la décision démontre également que « l’opérateur ne saurait s’exonérer de ses obligations légales et réglementaires s’agissant de la qualité et de la continuité de service, ainsi que du droit de résiliation de ses abonnés ».

Contacté par l’AFP, l’opérateur n’était pas en mesure de commenter la décision. SFR a la possibilité de se pourvoir en cassation.

Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Articles récents

François Delrot : « La réussite d’une phase II pour les Biotechs peut entraîner des envolées spectaculaires des titres »

François Delrot est Manager chez KPMG France, spécialisé HealthTech. Il conseille les sociétés de biotechnologies, et plus largement les DeepTechs…

30/05/2020 12:02

Le CAC 40 clôture dans le rouge une semaine euphorique

Le CAC 40 s’est adjugé près de 6% sur la semaine écoulée en dépit d’une baisse de 1,59% au cours…

29/05/2020 19:59

« Les foncières (centres commerciaux et bureaux) sont valorisées sur la base d’une chute de leurs revenus, ce qui nous paraît peu probable », selon Véronique Gomez

En raison de la crise sanitaire, de nombreux commerçants et patrons de PME/TPE se sont retrouvés dans l’incapacité de payer…

29/05/2020 17:00

Coronavirus: l’Etat débloque 750 millions d’euros pour aider les collectivités

12 000 à 14 000 communes bénéficieront d’une aide de l’Etat, afin de compenser les pertes des recettes fiscales et…

29/05/2020 16:04

Impôts: le dédommagement versé aux aidants familiaux est exonéré

Depuis le 1er janvier 2019, l’indemnité perçue par ceux qui aident un proche au quotidien n’est pas imposable, à condition…

29/05/2020 15:19

Total : rejet de la résolution climat portée par un groupe d’actionnaires

La résolution climat portée par onze investisseurs a été rejetée par les actionnaires lors de l’assemblée générale du groupe pétrolier.…

29/05/2020 14:47