Total dépense 1,9 milliard d’euros pour devenir votre fournisseur d’électricité

Le géant pétrolier Total va racheter Direct Energie, l’un des principaux concurrents d’EDF et d’Engie sur le marché de l’électricité et du gaz. Avec l’ambition de devenir un opérateur d’énergie incontournable, de la pompe à essence aux prises de votre logement.

Total se paie Direct Energie pour faire le poids face à EDF et Engie dans la fourniture d'électricité et de gaz. Crédits: Direct Energie

L’appétit de Total sur le marché de la fourniture de gaz et de l’électricité aux particuliers, aux entreprises et aux collectivités se confirme. Le géant pétrolier vient en effet d’officialiser le rachat de Direct Energie, le plus important des opérateurs alternatifs aux fournisseurs historiques que sont EDF pour l’électricité et Engie (ex-GDF Suez) pour le gaz.

A LIRE >>>> Mieux Vivre Votre Argent va faire baisser votre facture d’électricité et de gaz

Pour y parvenir, Total va débourser 1,4 milliard d’euros pour racheter 74,33% du capital de Direct Energie, puis va lancer une offre publique obligataire (à 42 euros par action) pour acquérir le reste sur le marché. L’opération, qui a été approuvée par le conseil d’administration de Direct Energie, devrait être finalisée d’ici à la fin de l’année. « Par cette opération, Total poursuit activement son développement dans la génération et la distribution d’électricité et de gaz en France et en Belgique », a déclaré Patrick Pouyanné, le président-directeur général de Total.

Total vise 6 millions de clients en France d’ici à 4 ans

Ce renforcement de Total sur le marché du gaz et de l’électricité intervient deux ans après son rachat de Lampiris, un fournisseur belge connu notamment pour avoir remporté le tout premier achat groupé de gaz organisé par l’association de consommateurs UFC Que Choisir en 2013.

Rebaptisé Total Spring l’an dernier, le fournisseur comptabilise près de 500.000 clients auxquels vont donc venir s’ajouter les 2,6 millions d’abonnés à Direct Energie. De quoi renforcer la position de Total à la troisième place des plus gros fournisseurs français pour l’électricité, juste derrière les opérateurs historiques EDF et Engie. Et la 4e pour le gaz. Sur le seul marché de l’électricité, l’acquisition de Direct Energie va faire passer de Total de 1% à 7% de parts de marché. Patrick Pouyanné a par ailleurs précisé que les deux entreprises seraient regroupées sous une seule et même marque sans que l’on sache encore laquelle survivra entre Total Spring et Direct Energie.

Total va donc user de toute sa puissance financière pour atteindre son objectif de multiplier par deux le nombre d’abonnés de la nouvelle entité : l’énergéticien ambitionne en effet d’atteindre les 6 millions de clients d’ici à 2022. La future entité de Total devrait poursuivre la stratégie agressive amorcée avec les offres Total Spring et ses prix inférieurs aux tarifs réglementés d’EDF et d’Engie, fixés par l’Etat.

A LIRE >>> La CLCV assigne CDiscount, Engie etTotal Spring pour pratiques commerciales trompeuses

Bien que le marché de l’énergie soit à ouvert à la concurrence depuis 2007, très peu de Français ont abandonné les tarifs réglementés de vente (TRV) de l’électricité d’EDF au profit d’une offre concurrente : 17% selon la Commission de régulation de l’énergie, soit 26 millions de foyers. Les offres alternatives de gaz rencontrent toutefois plus de succès : 5,4 millions de foyers sont partis pour la concurrence au détriment d’Engie,  sur 10,7 millions d’abonnés.

A LIRE >>> Fin des tarifs réglementés de l’électricité et du gaz : les concurrents d’EDF et d’Engie proposent un calendrier

Sur le même thème

Direct Energie EDF Engie Prix de l'électricité Prix du gaz Tarifs réglementés Total Spring

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique