Free et ses « Freebox à prix jamais vu »: gare à la hausse des tarifs et à la nouvelle période d’engagement

Le trublion des télécoms s’embourgeoise. En plus se couler dans le moule des promotions des grands opérateurs, Free en profite pour revoir de fond en comble son offre Freebox. Au menu : augmentation des frais et des tarifs pour les nouveaux abonnés et instauration d’une période d’engagement.

Crédit: iStock.

C’est un virage à 180° que vient de prendre Free. Familier des promotions répétées sur le site Vente-privee.com, l’opérateur, pour la première fois de son histoire, propose ses box à prix cassé sur propre site Internet. Y sont proposées les 3 Freebox vieillissantes de Free : la Crystal, la Mini 4 K et la Révolution.

Ici pas de prix atomisés, comme la Freebox Crystal régulièrement bradée à 1,99 euros/mois. Free, dont les performances dans le fixe déçoivent, s’aligne sur les méthodes d’Orange ou de Bouygues Telecom : les Freebox y sont affichées avec un prix d’appel jusqu’à 2,5 fois moins cher qu’au prix fort, mais seulement durant la première année. Ainsi, en zone dégroupée, la Freebox Crystal est proposée à 9,99 euros/mois, la Freebox Mini 4 K à 14,99 euros/mois et la Freebox Revolution à 19,99 euros/mois. Et ce, durant les 12 mois suivant la souscription, avant de retrouver un prix « normal ».

Les nouvelles offres FREEBOX à prix jamais vu !la Freebox Crystal à 9,99€/mois pendant un an, au lieu de 24,99€/mois…

Publiée par Free sur Mercredi 30 mai 2018

Mais ce qu’il donne d’une main, Free le reprend de l’autre. Car à partir du 13e mois, les tarifs remontent. Et réservent une mauvaise surprise. Les nouveaux abonnés paieront plus cher que les anciens pour les Freebox Mini 4 K et Revolution : 5 euros de plus par mois ! En effet, au lieu de 29,99 euros, la Mini 4K se retrouve facturée 34,99 euros. Quant à la Revolution, elle passe de 39,99 à 44,99 euros. Soit 5 euros de plus chaque mois à débourser pour les nouveaux venus, sans mieux côté services ou technologies !

A LIRE >>> Free Mobile lance en Italie le forfait qu’on attend depuis des lustres en France

La Freebox Crystal, elle, est la seule à ne pas souffrir pas de cette inflation. Le prix fort pratiqué à l’issue de la première année est même plus doux que ceux de vente privée : 24,99 euros au lieu de 29,99 euros. En revanche, pour accéder aux services TV de l’opérateur, les abonnés devront mettre la main au portefeuille en réglant 4,99€/mois de plus.

Nouveaux frais et période d’engagement pour les Freebox, du jamais vu

D’autres nouveautés représentatives de l’alignement des offres de Free sur ses concurrents attendent les nouveaux abonnés. D’abord l’instauration d’une période d’engagement minimal d’un an auprès de l’opérateur. Certes, on ne change pas de box tous les quatre matins,  mais cela signifie tout de même que les « freenautes » se retrouvent moins « free » (libres) de leurs mouvements que jusqu’alors. En cas de résiliation anticipée avant la fin de la première année, les abonnés devront ainsi régler les mois restants dus plein pot, la promotion étant annulée.

Par ailleurs, une ligne est apparue dans la nouvelle brochure tarifaire de Free : des frais de 49 € sont désormais appliqués dès la souscription d’un abonnement Freebox ils se rajoutent aux frais de résiliation jusqu’alors pratiqués, de 49 € également. A l’opposé, une autre a disparu : les abonnés ayant opté pour la Freebox Mini 4 K étaient jusqu’alors les seuls à être – injustement – délestés de 19 € pour « l’envoi et le conditionnement » de la box (!).  Ce surcoût exigé lors de la souscription a désormais disparu.

Pour ce galop d’essai sur le terrain des promotions conventionnelles, Free laisse aux consommateurs jusqu’au 29 juin 2018 pour se décider. Ces tarifs sont réservés aux personnes n’ayant pas été abonnées à une offre fixe de Free (Freebox ou Alicebox) dans les 30 jours qui précèdent la souscription.

Sur le même thème

Forfait mobile Free Freebox Orange Vente privée Free

Réactions et commentaires

Sur la même thématique