Deux nouveaux pass pour voyager dans les transports publics franciliens seront lancés l’an prochain, avec en ligne de mire la suppression progressive de l’historique ticket de métro en carton, a-t-on appris mardi auprès d’Ile-de-France Mobilités (ex-STIF) qui rassemble notamment RATP, SNCF et collectivités locales.

Utilisé via la carte Navigo, le premier pass, baptisé « Navigo Liberté », qui sera lancé en octobre 2019, permettra notamment de se déplacer en bus, métro, tram et RER dans Paris. Mais aussi de réaliser des correspondances bus-métro et tram-métro. Le tarif pour chaque voyage correspondra au prix actuel en carnet. Il ne sera pas nécessaire de recharger ce pass, car il sera lié au compte bancaire de son propriétaire et le montant des trajets effectués sera directement prélevé.

A LIRE >>> Pour une fois, le pass Navigo et Imagin’R n’augmenteront pas au 1er août

Un pass pour remplacer 550 millions de tickets

Le second pass, appelé « Navigo Easy » et plutôt dédié aux voyageurs occasionnels, permettra aux usagers de charger des titres de transports (tickets à l’unité ou en carnet, forfait Navigo jours, etc.). Cette carte sans contact sera lancée en avril 2019 et vendue au prix de 2 euros, hors trajets.

Ile-de-France Mobilités défend l’intérêt écologique de ces nouveaux pass. Ils éviteront de retrouver jetés dans la rue une partie des 550 millions de tickets de métro en carton utilisés chaque année.

Ils « permettront de se substituer à la vente des tickets cartonnés et d’en réduire massivement le nombre », assure-t-on chez l’autorité organisatrice des transports franciliens.