Gaz: près de 10% d’augmentation rien qu’en juillet et août !

Le mois de juillet a été marqué par l’envolée quasi-historique des tarifs réglementés de vente du gaz. Le mois d’août n’offre qu’un léger répit aux abonnés d’Engie.

Pour les particuliers qui emploient des salariés à domicile,, le prélèvement à source est reporté. Crédit: iStock.

Début juin, nous vous alertions d’une hausse particulièrement élevée, dès le 1er juillet, des tarifs réglementés du gaz, ces tarifs fixés par l’Etat et commercialisés uniquement par Engie (ex GDF-Suez). Dans un document publié début juin, la Commission de régulation de l’énergie suggérait, en effet, au gouvernement d’augmenter d’environ 8,1% les tarifs réglementés hors taxes, au motif que la formule de calcul servant à calculer leur évolution mensuelle (à la hausse comme à la baisse) devait être revue afin que les prix réglementés facturés par Engie intègrent les variations des coûts d’approvisionnement en gaz supportés par le fournisseur historique.

Malheureusement pour les particuliers et les petits professionnels consommateurs de gaz, l’exécutif est allé encore plus loin que les recommandations de la CRE. Dans la dernière délibération du gendarme du secteur, on apprend qu’au 1er juillet, la hausse du tarifs moyen a finalement atteint… 9,2% hors taxes (voir tableau en fin d’article) ! Du jamais-vu depuis plus d’une décennie !

Pire, l’augmentation est encore plus importante pour les particuliers. Dans le détail, ce sont les petits consommateurs de gaz qui ne l’utilisent que pour la cuisson (tarif Base), qui ont subi la plus forte hausse : +13,5% HT ! Suivent ceux qui s’en servent pour la cuisson et l’eau chaude (tarif B0) : +10,6% ! Enfin, ceux qui se chauffent au gaz (tarif B1) déboursent depuis le 1er juillet +8,9% de plus ! Pour ces derniers, la hausse de la facture ne se fera évidemment sentir dans quelques mois, une fois la période de chauffe arrivée.  

Rebelote: les prix du gaz continuent leur hausse en août

Il n’y aura donc définitivement pas de pause estivale pour la variation des prix de l’énergie. Alors que les tarifs réglementés d’électricité d’EDF s’apprêtent à reculer modérément pour les particuliers dès le 1er août, ceux du gaz vont poursuivre leur ascension. Heureusement dans une moindre mesure que le mois précédent. La Commission de régulation de l’énergie vient en effet de suggérer une hausse de 0,20% maximum et hors taxes, du prix du gaz pour les abonnés d’Engie aux tarifs réglementés.

Evolution du tarif moyen des tarifs réglementés du gaz sur un an

 

Concrètement, sur les factures, la hausse du mois d’août sera plus ou moins forte selon les quantités de gaz utilisées : +0,1% pour les foyers au tarif Base (cuisson) et B0 (cuisson et eau chaude), +0,2% pour le tarif B1 (chauffage). « Par rapport au barème en vigueur, applicable depuis le 1er juillet 2018, cette proposition répercute l’évolution du coût d’approvisionnement d’Engie depuis cette date, estimée par le fournisseur à +0,10 €/MWh », précise la CRE.

A LIRE >>> L’offre « sexy » de E.Leclerc pour devenir votre fournisseur d’électricité

Ces augmentations estivales vont, par ricochet, finalement toucher un grand nombre d’abonnés au gaz, quel que soit leur fournisseur. Ceux abonnés aux TRV chez Engie au premier titre, mais aussi certains clients ayant quitté l’opérateur historique pour l’un des fournisseurs alternatifs d’énergie (Direct Energie, Eni, Total Spring, Cdiscount Energie, Plüm Energie…). En particulier si leur contrat prévoit que les prix qui leur sont facturés sont indexés sur les tarifs réglementés. 

Évolution des tarifs réglementés de vente de gaz d’Engie, hors taxes et Contribution tarifaire d’acheminement (CTA), depuis le 1er janvier 2017

Date

Tarif moyen

Base

B0

B1

B2I

1er janvier 2017

+2,3 %

+0,8 %

+1,4 %

+2,4 %

+2,7 %

1er février 2017

– 0,6 %

– 0,2 %

– 0,4 %

– 0,6 %

– 0,7 %

1er mars 2017

+2,6 %

+0,9 %

+1,7 %

+2,7 %

+3,1 %

1er avril 2017

– 0,7 %

– 0,3 %

– 0,5 %

– 0,8 %

– 0,9 %

1er mai 2017

– 3,3 %

– 1,2 %

– 2,1 %

– 3,4 %

– 4,0 %

1er juin 2017

1er juillet 2017

– 4,3 %

– 2,0 %

– 3,9 %

– 4,4 %

– 4,6 %

1er août 2017

– 0,8 %

– 0,3 %

– 0,5 %

– 0,8 %

– 1,0 %

1er septembre 2017

1er octobre 2017

+1,2 %

+0,4 %

+0,7 %

+1,2 %

+1,5 %

1er novembre 2017

+2,6 %

+0,8 %

+1,5 %

+2,7 %

+3,1 %

1er décembre 2017

+1,0 %

+0,3 %

+0,6 %

+1,0 %

+1,2 %

1er janvier 2018

+2,3 %

+0,7 %

+1,4 %

+2,4 %

+2,8 %

1er février 2018

+1,3 %

+0,4 %

+0,8 %

+1,4 %

+1,6 %

1er mars 2018

-3,0 %

-1,0 %

-1,8 %

-3,0 %

-3,5 %

1er avril 2018

-1,1 %

-0,4 %

-0,7 %

-1,2 %

-1,4%

1er mai 2018

+0,4 %

+0,1 %

+0,2 %

+0,4 %

+0,5 %

1er juin 2018

+2,1 %

+0,7 %

+1,3 %

+2,2 %

+2,5 %

1er juillet 2018

+9,2 %

+13,5 %

+10,6 %

+8,9 %

+8,9 %

1er août 2018

+0,2 %

+0,1 %

+0,1 %

+0,2 %

+0,2 %

Source : CRE

Sur le même thème

EDF Engie Prix de l'énergie Prix du gaz Tarifs réglementés du gaz

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique