Tourisme: des bateaux électriques sans permis pour découvrir Strasbourg

Les marins d’eau douce peuvent désormais prendre les commandes de bateaux électriques sans permis à Strasbourg à partir de 35 euros l’heure.

Crédit: iStock.

Des petits bateaux électriques et sans permis permettent depuis quelques jours de découvrir Strasbourg depuis l’eau, à l’image de ce qui existe déjà dans l’est de Paris. La douzaine de bateaux blanc et rouge de la société parisienne Marin d’eau douce ont jeté l’ancre juste à côté du quartier touristique de la Petite France.

Pour un tarif débutant à 40 euros pour une heure sur un bateau de cinq personnes, et atteignant 300 euros pour la journée pour onze personnes, chacun peut devenir le capitaine du navire et déambuler avec famille ou amis sur la rivière l’ill et le canal de la Marne au Rhin à la vitesse de 8 km/heure. Les commandes se limitent à un volant et un interrupteur marche avant/marche arrière.

Capitaine ô Mon capitaine !Ca y est … après des mois de mise en place et les derniers ajustements… on vous…

Publiée par Marin D'Eau Douce sur Mardi 24 juillet 2018

 

Pour sa première semaine dans la capitale alsacienne, l’activité, qui fera une pause entre novembre et mars, a enregistré 48 départs quotidiens, se réjouit Olivia Zahnd, responsable de la base strasbourgeoise de Marin d’eau douce. La société, qui a remporté un appel d’offres de la ville, avait mis à l’eau ses premiers bateaux en 2014 sur le bassin de la Villette à Paris, puis à Meaux (Seine-et-Marne) pour naviguer sur la Marne.

35 euros l’heure de bateau chez le concurrent

Une autre compagnie de location de bateaux électriques, baptisée Captain Bretzel, est aussi partie à l’abordage de Strasbourg depuis quelques jours, avec un concept similaire, à partir de 35 euros de l’heure, et des bateaux à coque blanche amarrés aux abords du parc de la Citadelle.

WELCOME ON BOARD LES CAPITAINES ! ⚓NOUS SOMMES DÉSORMAIS OUVERTS ! #naviguezlocal 📸 DNA Strasbourg – Marc Rollmann

Publiée par CAPTAIN BRETZEL sur Vendredi 20 juillet 2018

 

Ces petits bateaux électriques doivent se partager les eaux de la rivière de l’Ill avec les grands bateaux-promenade de Batorama, prisés des touristes et qui ont la priorité sur les petites embarcations électriques. L’hyper-centre de Strasbourg et le passage d’une écluse dans la Petite France restent inaccessibles pour les non-titulaires d’un permis de navigation fluviale.

Sur le même thème

insolite Prix des vacances Vacances pas chères

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique