Rentrée scolaire rime souvent avec achat d’un nouveau cartable, des fournitures scolaires ou d’une tenue de sport. Pour les familles dont les revenus sont contraints, l’allocation de rentrée scolaire (ARS) tombe à pic. Cette aide versée par la CAF ou par la MSA, est réservée aux parents dont au moins un enfant est scolarisé à partir de l’école primaire. Attribuée sous conditions de ressources elle sera versée cette année à partir du 16 août,  contre le 20 août l’an dernier. Attention, il existe toujours un décalage entre la date de versement et son arrivée sur les comptes des bénéficiaires.  Son montant dépend de la composition du foyer ainsi que de l’âge du ou des enfants scolarisés.  

Pour l’année scolaire 2018 / 2019, les plafonds de ressources (de 2016) sont les suivants :

  • 24 453 € pour 1 enfant à charge
  • 30 096 € pour 2 enfants à charge
  • 35 739 € pour 3 enfants à charge
  • + 5 643 € par enfant supplémentaire

En cas de léger dépassement de ces plafonds, une Allocation de rentrée scolaire réduite est tout de même attribuée.

A noter : les organismes sociaux se basent sur la situation familiale au 31 juillet 2018 et sur les ressources de 2016. Ces dernières comprennent les revenus (salaires, revenus fonciers et mobiliers, bénéfices agricoles…) diminués des charges (pensions alimentaires…) et des abattements fiscaux.

ARS : montants pour l’année scolaire 2018/2019 par enfant

L’ARS diffère selon l’âge de l’enfant scolarisé. Il est attribué aux écoliers (à partir de la primaire), collégiens, lycéens, étudiants ou apprentis jusqu’à leurs 18 ans. Son montant pour l’année scolaire 2016/2017 est de : 

367,73 euros pour chaque enfant de 6 à 10 ans. Pour un enfant plus jeune déjà inscrit en CP, vous devrez envoyer un certificat de scolarité à la CAF ou à la MSA.

388,02 euros pour chaque enfant de de 11 à 14 ans.

401,47 euros pour chaque enfant de 15 à 18 ans (sauf à Mayotte). Attention, pour les enfants âgés de 16 à 18 ans, il vous appartient de contacter votre CAF (via Mon Compte sur caf.fr ou sur l’application mobile « Caf – Mon Compte ») pour déclarer qu’il sont bien scolarisés.

A noter : les moins de 18 ans en apprentissage dont le salaire perçu régulièrement sur plusieurs mois est d’au moins 918 € net mensuel ne peuvent pas prétendre à l’Allocation de rentrée scolaire. En revanche, ils peuvent être éligibles à la prime d’activité s’ils touchent ce montant au moins 3 mois consécutifs.