Dans les foires aux vins, avec un budget de 15 euros, vous pouvez dénicher d’élégantes bouteilles

Les bouteilles à petits prix sont les stars des foires aux vins. Découvrez notre sélection de 8 étiquettes.

Avec un budget de 15 euros, vous pouvez vous faire plaisir dans les foires aux vins. Crédit : Istock.

C’est le gros du marché. A l’occasion des foires aux vins, les consommateurs se tournent en très grande majorité vers les bouteilles à moins de 10 euros. Et c’est précisément sur ce segment que les acteurs de la grande distribution règnent en maître. Mais, s’il est possible de trouver quelques étiquettes intéressantes à ces prix, mieux vaut viser la tranche au-dessus de 12 euros pour avoir de la qualité.

Ainsi, chez Chateaunet, vous pouvez vous offrir un très élégant second vin de Bordeaux pour moins de 15 euros, un menetou-salon blanc autour de 13 euros tout en précision chez Millésimes, ou encore un joli corbières bio chez Lavinia à tout juste 12 euros. Des vins de plaisir qui ne font jamais l’impasse sur l’exigence.

A LIRE >>> Foires aux vins 2018 : les dates chez Leclerc, Lidl, Auchan et dans plus de 25 autres enseignes

Nos 8 coups de cœur à moins de 15 euros

Domaine de Gournier, Mas Brès Luna, IGP cévennes, 2017, rouge, 6 € (Comptoir des Vignes)

Du merlot, de la syrah et du grenache pour ce vin bio aux reflets grenat, élevé aux contreforts des Cévennes dans le domaine familial de Maurice Barnouin. Un nez envahissant de petits fruits noirs, mêlés de réglisse et de violette, et qui ouvre sur une bouche ronde et bien juteuse.

Domaine Arnaud Aucoeur, Côte du Py, vieilles vignes, morgon, 2017, rouge, 6,95 € (E.Leclerc)

Un beaujolais à la robe rubis bien soutenue, aux parfums de fruits noirs, au palais rond et généreux. L’attaque est directe et charnue, la finale plus vers le fruit. A savourer « sur des plats de viandes blanches savoureuses », précise Andreas Larsson, le sommelier conseil de l’enseigne.

Domaine Demois, Boué, chinon, 2017, rouge, 7 € (Auchan)

Version cinquième génération, Fabien Demois est le jeune pilote de ce domaine familial situé sur le terroir de Cravant-les-Coteaux. Un vignoble en agriculture biologique qui délivre une cuvée rouge tout en fraîcheur, en fi nesse et en vivacité.

Château Lestruelle, cru bourgeois, médoc, 2016, rouge, 9,50 € (Carrefour)

Pour le consultant spécialisé Stéphane Derenoncourt, qui a accompagné cette année l’élaboration du Château Lestruelle, propriété de la Maison Bouey, « 2016 est le millésime de la décennie. C’est le mariage entre la puissance, l’élégance et l’acidité ». En bouche, ce cru bourgeois est encore serré, mais il promet de libérer sa force avec le temps.

Domaine Clavel, Le Mas, coteaux-du-languedoc, 2017, rouge, 9,50 € (Lavinia)

Un domaine de 25 hectares au nord de Montpellier en AOC coteaux-du-languedoc, une appellation que Jean Clavel, le père d’Estelle et Pierre Clavel, a contribué à créer. Cette neuvième génération cultive son vignoble en agriculture bio et produit un rouge d’assemblage particulièrement intense, frais et croquant.

Domaine Stéphane Ogier, Syrah d’Ogier, IGP rhône, 2016, rouge, 9,50 € (Le Repaire de Bacchus)

Depuis vingt ans, Stéphane Ogier opère avec précision et justesse sur les terroirs du domaine familial d’Ampuis. Parmi ses réussites, cette jolie cuvée, simple et entière, aux reflets rubis et aux arômes de fruits rouges et de violette. La bouche est généreuse, tendue en finale par les pointes épicées de la syrah.

Domaine Achillée, AOP alsace, 2016, blanc, 12,90 € (Naturalia)

Ce tout nouveau domaine de 16 hectares abrite un chai bioclimatique entièrement fabriqué en bois, paille et chaux, unique en Europe. A l’oeuvre, la famille Dietrich s’emploie à vinifier le plus naturellement possible, sans ajout de soufre en cours de vinification et en limitant au maximum les intrants. Résultat : un bel équilibre de fraîcheur minérale et de saveurs florales.

Château Cantemerle, Les Allées de Cantemerle, haut-médoc, 2011, rouge, 14,90 € (Chateaunet)

Un médoc tout en fruits, en finesse et gourmandise. Elaboré à partir de merlot, cabernet sauvignon et cabernet franc, ce second du Château de Cantemerle (cinquième grand cru classé) offre au nez des arômes de fruits noirs, des notes de tabac et de réglisse. En bouche, on retrouve l’élégance de son aîné faite d’un joli boisé, de tanins bien fondus et d’une fraîcheur marquée.

Sur le même thème

Foires aux vins 2018

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique