Auto : la prime à la conversion bientôt doublée pour les ménages les plus modestes

La prime à la conversion visant à aider les Français à remplacer un véhicule ancien par un véhicule moins polluant va être doublée pour certains ménages.

Crédit: istock.

La prime à la conversion visant à aider les Français à remplacer un véhicule ancien par un véhicule moins polluant sera doublée pour les 20% de ménages les plus modestes, a annoncé mercredi le Premier ministre Edouard Philippe. Edouard Philippe a confirmé mercredi que le gouvernement voulait désormais financer un million de primes d’ici 2022, « pour accompagner un maximum de Français ». Ce dispositif a rencontré un grand succès, avec 280.000 primes demandées depuis le début du quinquennat d’Emmanuel Macron, sur un objectif affiché jusqu’ici de 500.000 primes.

Des discussions en cours avec les constructeurs

« Nous allons faire en sorte que pour les 20% des Français les plus modestes, une super prime soit créée, qui permettra de passer à 4.000 euros« , a déclaré Edouard Philippe sur RTL. « Cette mesure sera financée par le budget de l’Etat », a-t-il précisé. Actuellement, un acheteur qui met au rebut un vieux véhicule polluant, peut bénéficier de cette prime allant jusqu’à 2.500 euros, accessible sous certaines conditions pour l’achat d’un véhicule d’occasion. Le ministre de la Transition écologique et solidaire François de Rugy avait annoncé l’intention du gouvernement de doubler cette prime à partir de 2019, à l’aide d’une contribution des constructeurs automobiles. Des discussions sont en cours avec les acteurs.

Sur le même thème

prime à la casse Prix des carburants

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique