Grand débat: l’association 40 millions d’automobilistes lance son propre site internet pour recueillir les inquiétudes des usagers de la route

L’association 40 millions d’automobilistes, qui estime que les questions de mobilité sont « négligées » dans le grand débat lancé par le gouvernement, a mis en ligne son propre site internet afin de recueillir les « inquiétudes » des usagers de la route.

Le site, baptisé « Le grand débat national des automobilistes », se veut le pendant de la plateforme en ligne du « grand débat national », lancée le 15 janvier par l’exécutif pour répondre à la crise des « gilets jaunes », dont l’origine était la hausse des taxes sur les carburants.

L’association « invite tous les usagers de la route à venir exposer leurs inquiétudes, exprimer leurs avis et proposer leurs solutions » sur une série de thématiques (80 km/h, radars, carburants, entretien des routes, etc.), indique-t-elle dans un communiqué. « Le gouvernement a négligé d’interroger les Français sur leur vision de la mobilité et de la sécurité routière, deux problématiques pourtant essentielles dans leur quotidien », souligne l’association.

Une synthèse des contributions sera adressée à Emmanuel Macron

Le grand débat national, qui se veut une vaste consultation, doit durer deux mois et porte sur quatre grands thèmes: pouvoir d’achat, fiscalité, démocratie et environnement.

« Les automobilistes ont des inquiétudes légitimes, des choses à dire et des idées à proposer! (…) Il ne s’agit pas de tout critiquer gratuitement, puisque pour chaque problème soulevé, nous demandons aux automobilistes de réfléchir à des réponses adaptées », explique Pierre Chasseray, délégué général de l’association. Une synthèse des contributions sera réalisée et adressée en mars à Emmanuel Macron, précise l’association.

Lors de l’inauguration du grand débat national à Grand Bourgtheroulde (Eure) la semaine dernière, le chef de l’Etat s’était dit ouvert à des aménagements pour que la limitation de la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires soit « mieux acceptée » par les Français tout en étant « efficace ».

Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Articles récents

SCPI : les 3 bonnes raisons pour lesquelles il faut être vraiment sélectif

Les SCPI, très en vogue, tiennent-elles vraiment la route ? Avant de vous précipiter, retrouvez nos recommandations.

16/02/2019 07:25

Forfaits mobiles en promo : le retour des offres à prix canon

Alors que l’ampleur des rabais accordés par les opérateurs mobiles s’était sensiblement tassée depuis janvier, voilà que la bataille est…

15/02/2019 16:53

Edouard Philippe veut débattre de possibles contreparties aux aides sociales en France

Pour le premier ministre, il s'agit de s'interroger sur d’éventuelles contreparties à la solidarité nationale. Et de citer come exemple…

15/02/2019 16:45

Contractuels, pantouflage, rémunération: les enjeux de la loi sur les fonctionnaires

Recourir davantage à des contractuels, instaurer une part de rémunération au mérite, renforcement du "contrôle déontologique" en cas e pantouflage……

15/02/2019 16:37

Le Parlement approuve la nouvelle convention fiscale France-Luxembourg

La nouvelle convention fiscale entre la France et le Luxembourg vient d’être approuvée. Elle intègre notamment les dispositions du plan…

15/02/2019 10:09

Complémentaires santé: bientôt, vous comprendrez enfin leurs grilles de remboursements

Les complémentaires santé se sont engagée à afficher leurs garanties en euros d'ici 2020, plutôt qu’en pourcentages difficilement interprétables par…

15/02/2019 07:16