Prime d’activité, mode d’emploi

Versée aux travailleurs dont les revenus professionnels ne dépassent pas 1,5 Smic, la prime d’activité est désormais plus élevée et concerne un nombre plus important de personnes.

©Istock

Il reste quelques jours pour faire sa demande et bénéficier dès février de la prime d’activité revalorisée, annoncée le 10 décembre par Emmanuel Macron, qui pourrait bénéficier à 1,2 million de foyers supplémentaires, selon le point de presse mercredi de la Caisse nationale d’allocations familiales.

A LIRE >>> Calendrier 2019 de la CAF: les dates de versement de la prime d’activité, des APL, des allocations familiales…

Qu’est-ce que la prime d’activité?

La prime d’activité est un complément de revenu versé tous les mois, sous conditions de ressources, aux salariés et travailleurs indépendants de plus de 18 ans. Les étudiants salariés et apprentis sont éligibles à partir de 932 euros de salaire net. Les salariés et exploitants agricoles doivent faire leur demande à la MSA.

Environ 2,8 millions de foyers en bénéficient actuellement soit 5,6 millions de personnes couvertes. Le montant moyen versé est de 160 euros par mois. Le taux de recours est de 78%, c’est-à-dire que huit personnes sur 10 éligibles ont fait la démarche pour en bénéficier.

Comment ça marche?

La prime d’activité est une « fusée à deux étages »: une prime de base forfaitaire, à laquelle s’ajoute un bonus individuel supplémentaire variable versé à chaque membre du foyer dont les revenus sont supérieurs à 0,5 Smic. C’est ce bonus qui est revalorisé de 90 euros au 1er janvier 2019, afin de tenir la promesse d’Emmanuel Macron d’une augmentation du Smic de 100 euros (90 euros + augmentation du Smic au 1er janvier).

Qui est concerné?

Les travailleurs qui touchent entre 0,5 Smic et 1,5 Smic sont concernés. Les seuils précis pour être éligible dépendent de la situation familiale. 

Ainsi, selon les exemples donnés mercredi par la CAF:

  • une personne seule sans enfant touchant entre le Smic et 1.560 euros de revenus nets aura 100 euros de plus (bonus de la prime d’activité + revalorisation du Smic)
  • une personne seule avec enfant touchant entre le Smic et 2.050 nets aura 100 euros de plus (bonus + revalorisation du Smic)
  • un couple avec deux enfants dont les deux membres travaillent, l’un touchant le Smic et l’autre environ 1.550 euros, touchera jusqu’à 200 euros de plus par mois (bonus + revalorisation du Smic).

Quid des temps partiels?

Les temps partiels payés moins de 0,5 Smic ne sont pas éligibles au bonus et ne toucheront donc pas la revalorisation de 90 euros.

Dans une tribune dans Le Monde du 17 janvier, 3 anciens présidents du groupe d’experts sur le Smic soulignent que « la hausse de pouvoir d’achat sera nulle pour les personnes qui ne travaillent qu’à mi-temps ou moins, et minime juste au dessus », une situation qui concerne selon eux 11% de l’emploi salarié des femmes et 4% pour les hommes.

Comment savoir si on est éligible?

Il faut faire une simulation sur le site www.caf.fr et en cas de réponse positive faire la demande sur le même site, ou auprès des points d’accueil de la CAF ou d’une Maison de services au public.

Pour toucher la prime le 5 février, il faut faire sa demande avant le 25 janvier. Les demandes faites entre le 25 et le 31 janvier seront prises en compte avec un paiement à partir du 5 février. Au-delà du 31 janvier, les demandes seront prises en compte pour un versement le mois suivant la demande.

Le gouvernement table sur 1,2 million de foyers supplémentaires bénéficiaires, soit une dépense de 2,5 milliards d’euros.Au 21 janvier, 458.000 nouvelles demandes étaient arrivées. Sept millions de simulations ont été faites, ce qui atteste du « très fort » intérêt pour le dispositif selon la CNAF.

Sur le même thème

Aides de la CAF Prime d'activité

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique