A la CAF d’Evry, la prime d’activité fait des heureux et des déçus

Le premier versement de la prime d’activité après sa revalorisation et son élargissement créé e bonne et de moins bonnes surprises chez les allocataires.

"Le personnel de la CAF craint que le public pense "que la prime d'activité c'était seulement en janvier, alors que c'est une allocation versée tous les mois". Crédit: iStock.

« Je viens pour la prime d’activité: pourquoi j’ai rien reçu? » A la caisse d’allocations familiales d’Evry, le magasinier cariste avoue « ne rien comprendre à l’informatique ». Il a préféré se déplacer au guichet au lendemain du versement, le 5 février, du « bonus » annoncé par Emmanuel Macron. Vérification faite, il a touché 176 euros le 5 février, y compris le bonus de 90 euros mis en place par le gouvernement en réponse à la mobilisation des « gilets jaunes ».

A LIRE >>> Calendrier 2019 de la CAF: les dates de versement de la prime d’activité, des APL, des allocations familiales…

C’est « important », reconnaît-il, mais c’est moitié moins que d’habitude car il a touché un treizième mois en novembre, ce qui a fait bondir son salaire. « C’est un mécanisme assez technique, qui requiert beaucoup d’explications », reconnaît Isabelle Wuibout, responsable des relations avec les allocataires à la caisse d’Evry.

La revalorisation (90 euros) et l’élargissement de la prime d’activité (jusqu’à 1,5 Smic) ont suscité un afflux sans précédent de demandes à la CAF d’Evry, une « grosse » caisse avec ses 227.000 allocataires sur l’ensemble du département de l’Essonne. Quelque 14.500 demandes de prime d’activité ont été traitées en janvier, soit « autant que sur l’ensemble de l’année 2018 », détaille le directeur adjoint Marc Le Floc’h.

Un succès qu’on retrouve dans le premier bilan annoncé par Edouard Philippe le 4 février: le nombre de bénéficiaires de la prime d’activité a atteint 3,5 millions de foyers, soit 700.000 de plus depuis l’annonce de sa hausse. « Il y a certainement des gens qui pensaient qu’ils n’avaient droit à rien et qui ont fait leur première demande grâce à la médiatisation du bonus », dit-il.A l’inverse, « ça crée de la déception », reconnaît-il. De très petits salaires ne rentrent pas dans les critères, comme les personnes travaillant à temps partiel (il faut toucher au moins 0,5 Smic) ou les retraités.

A LIRE >>> Prime d’activité: 700.000 bénéficiaires de plus grâce au bonus

Une prime pour « la classe moyenne qui travaille »

« Il faut avoir conscience que la prime d’activité s’adresse à la classe moyenne qui travaille« , résume M. Le Floc’h. « Les gens viennent en disant: mon voisin touche la prime, et il gagne plus que moi », raconte Isabelle Wuibout. « Mais vérification faite, ils sont au-dessus du seuil pour toucher la prime, et le voisin a peut-être un peu gonflé ses revenus… »

Abdallah s’installe devant le conseiller avec femme et enfants. Le petit dernier a un mois, et il vient « voir pour les droits ». Il n’a touché que 75 euros de prime d’activité sur la base du dernier trimestre déclaré (août à octobre) car il n’a pas assez travaillé, ayant pris un mois de vacances entre deux contrats d’intérim en août.

La conseillère lui recommande de déclarer immédiatement le trimestre suivant afin d’avoir une prime revalorisée en mars, pour le prochain versement, car Abdallah est désormais chauffeur de poids lourd en CDI. Abdallah fera la déclaration en ligne: « Je fais tout sur l’ordinateur », dit-il fièrement. Comme la plupart des allocataires, il n’a aucun problème avec le simulateur proposé sur le site caf.fr. « Mais on a aussi une population qui n’est pas à l’aise avec l’écrit, ou avec l’informatique, et qui a besoin d’être accompagnée », relève Laurent Courtois, en charge de la communication à la CAF d’Evry.

Pour ceux-là, des conseillers donnent un coup de main sur les 18 postes informatiques alignés dans le hall du bâtiment, situé à 100 mètres de la gare RER, ou accueillent sur rendez-vous en tête-à-tête.

Le pic d’activité de janvier est un peu retombé, et le personnel de la CAF craint que le public pense « que la prime d’activité c’était seulement en janvier, alors que c’est une allocation versée tous les mois », souligne Mme Wuibout. Il n’est donc pas trop tard pour bénéficier de la prime d’activité. Prochain versement: début mars.

Sur le même thème

Prime d'activité

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique