Banques et néobanques : quoi de neuf au Crédit Agricole, au Crédit Mutuel Arkéa, à La Banque Postale ou chez Monese ?

Un compte à l’étranger en quelques secondes pour les jeunes, Apple Pay qui arrive dans de nouvelles banques, du soutien scolaire gratuit… Tour d’horizon de nouveaux services dont vont pouvoir profiter certains clients des banques.

Le Crédit Agricole Ile-de-rance complète son offre destinée aux moins de 30 ans travaillant ou étudiant à 'étranger. Crédit: iStock.

Les frais d’incidents supprimés pour certains clients du Crédit Mutuel Arkéa

Depuis le 1er février, le Crédit Mutuel Arkéa (fédérations Bretagne, Sud-Ouest et Massif Central), a décidé d’entièrement supprimer les frais prélevés en cas d’incident de paiement sur les comptes de certains de ses clients. Sont « potentiellement » concernés 50.000 personnes financièrement fragiles, affirme l’établissement. Plus précisément, celles qui ont adhéré ou vont souscrire à Budg’Equilibre, l’offre groupée de services destinée à la clientèle en situation de fragilité financière. Facturé 2,90 €/ mois, ce package est réservé à certaines situations : aux clients qui pendant au moins 3 mois consécutifs ont multiplié les incidents de paiement et les irrégularités de fonctionnement sur leur compte ; à ceux ayant été inscrits pendant 3 mois consécutifs au Fichier Central des Chèques pour un chèque impayé ou un retrait de carte bancaire, et enfin, aux personnes dont le dossier de surendettement a été déclaré recevable. Il ne comprend pas de chéquier mais une carte à autorisation systématique.

Comme dans les autres établissements proposant ce même type de compte, les incidents sur cette offre étaient jusqu’alors facturés 20 € au maximum par mois et 200 € par an, conformément au plafonnement des frais d’incidents bancaires décidé par le gouvernement en réponse aux revendications du mouvement des gilets jaunes. Le Crédit Mutuel Arkéa devient ainsi la première enseigne bancaire à les supprimer entièrement pour cette catégorie. Mais la banque annonce aussi des mesures complémentaires qui toucheraient plus largement ses clients , « notamment la mise en place d’un « droit à l’erreur » avec une commission d’intervention non facturée par an » [ 8€/opération habituellement, Ndlr]. Affaire à suivre.

Des comptes à l’étranger à partir de 4 euros au Crédit Agricole Ile-de-France

Les titulaires d’un compte Globe-Trotter du Crédit Agricole d’Ile-de-France pourront, à partir du mois d’avril prochain, ouvrir un compte doté d’un IBAN local au Royaume-Uni (en livre sterling), en Espagne et/ou en Italie (en euro). Une possibilité qui vient compléter cette offre bancaire réservée aux 18 – 29 ans qui étudient ou travaillent à l’étranger et qui peut s’avérer pratique pour domicilier un salaire perçu dans les pays visés. Le coût de cette offre baptisée Globan’Go ? 2 euros par mois et par compte (+2 euros si carte liée au compte, facultative) qui viennent s’ajouter aux 2 euros de cotisation du compte Globe-Trotter. Par exemple, pour l’ouverture d’un compte en Angleterre, le coût mensuel de base sera ainsi de 4 euros, et de 6 euros avec une carte.  

Pour utiliser le service, les jeunes clients devront télécharger l’application Globan’Go. Pour proposer ces comptes de paiement à l’étranger, le Crédit Agricole Ile-de-France a noué un partenariat avec l’entreprise britannique spécialisée Orwell. Celle-ci est la créatrice de la néobanque Ipagoo, la « banque multi pays », accessible depuis deux ans en France avec des frais fixes très accessibles.

La Banque Postale prolonge son soutien scolaire gratuit

Après un premier galop d’essai, le partenariat entre La Banque Postale et la société spécialisée dans le soutien scolaire Maxicours est reconduit pour 2 ans. Le principe : les détenteurs d’un compte et d’une carte bancaire de l’établissement peuvent activer un abonnement gratuit de 12 mois à Maxicours.com pour leurs enfants mineurs. Ces derniers doivent aussi détenir un produit de la banque (un livret A par exemple). Ce soutien scolaire numérique, qui cours du CP à la Terminale, permet d’accéder à des cours en vidéo, des exercices ou une aide en ligne avec des enseignants par chat ou vidéo. 

Des crédits pros chez Anytime

Anytime a de la suite dans les idées. Après avoir été la première à offrir la possibilité d’ouvrir un compte courant dans des cabines Photomaton, la néobanque vient de nouer un partenariat avec Bolden, une plate-forme de financement participatif pour proposer une offre de crédit aux entreprises.  PME, TPE et entreprises individuelles peuvent espérer y décrocher entre 20.000 et 500.000 euros, « sans caution personnelle, sans assurance décès / invalidité et sans frais de remboursement anticipé », précise l’établissement. Bolden d’appuie sur des fonds provenant d’investisseurs institutionnels et de particuliers. Pour les clients Anytime intéressés, la demande peut être réalisée en 5 minutes depuis leur espace personnel. Les dossiers passent ensuite devant un comité avant d’être accordés, ou pas.

HSBC et Monese compatibles avec Apple Pay

A peine un pied posé en France, la néobanque britannique Monese annonce sa compatibilité avec le service de paiement mobile Apple Pay. HSBC vient aussi d’annoncer la compatibilité de ses moyens de paiement avec le service de la marque à la pomme. Réservé aux possesseurs d’iPhone ou d’Apple Watch compatibles, Apple Pay permet de régler ses achats avec son smartphone ou sa montre connectée dans les commerces physiques et numériques où la solution de paiement est acceptée. Monese se hisse ainsi sur ce point au même niveau que ses rivales Lydia, N26, Max, Orange Bank ou Revolut. HSBC rejoint la poignée de grands établissements ayant croqué la pomme, comme Crédit du Nord, Caisse d’Epargne, Banque Populaire, Boursorama, la Société Générale ou le Crédit Mutuel.

Sur le même thème

Actualités des banques Néobanques Quelle néobanque choisir ?

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique