Aides aux vacances et chèques vacances de la CAF : qui peut en bénéficier ?

Sous certaines conditions, les Caisses d’allocations familiales accordent un coup de pouce aux familles avec enfant(s) pour les aider à financer leurs vacances.

Les aides aux vacances de la CAF s'adressent aux familles allocataires avec au moins un enfant. Crédit: iStock.

Partir en vacances est souvent un luxe pour les familles dont les fins de mois sont difficiles. Pour les aider à boucler leurs bagages et prendre la route de la montagne, de la mer ou de la campagne, les Caisses d’allocations familiales peuvent prendre en charge une partie des frais occasionnés par un séjour.

A LIRE >>> Edouard Philippe veut débattre de possibles contreparties aux aides sociales en France

Quels sont les critères à respecter ?

Les aides aux vacances des CAF sont réservées aux familles modestes dont le quotient familial ne dépasse pas certains plafonds. Ces derniers ne sont pas fixés au niveau national, mais départemental. Par exemple, il doit être inférieur à 800 € dans la Somme et 700 € dans le Var, en Vendée ou en Saône-et-Loire. La famille demandeuse doit aussi avoir au moins un enfant à charge et être déjà bénéficiaire d’une prestation, d’une aide ou de la prime d’activité.

A LIRE >>> Prime d’activité boostée : qui peut en bénéficier, comment la demander et la toucher ?

Quel montant peut-on toucher ?

Là encore, le montant et la nature de la participation est différente selon les CAF. Par exemple, certaines caisses ont adopté l’aide aux vacances familiales (AVF). Elle s’appuie sur le catalogue en ligne des centres labellisés Vacaf. Pour tout séjour d’au moins 7 nuits consécutives dans l’un de ces centres de vacances ou campings, la CAF prend une partie du coût total de la facture. Dans la somme, la Caf règle 25, 40 ou 60 % du séjour en fonction du quotient familial, dans la limite de 600 €.

D’autres CAF accordent des Chèques vacances (de l’ANCV) à dépenser pour le transport, l’hébergement ou dans les restaurants référencés. Le montant est là aussi guidé par le quotient familial. Par exemple, en Vendée, les familles peuvent recevoir entre 60 et 180 € de Chèques vacances selon le quotient familial calculé le 1er janvier de l’année. Autre approche en Saône-et-Loire : la CAF distribue a toutes les familles sans distinction (composition, quotient familial…) 150 € de chèques vacances, cette dernière prenant en charge 90€. Les 60 € restants, à la charge des allocataires, sont retenus à hauteur de 10 €/mois pendant 6 mois sur les prestations familiales ou directement sur le compte bancaire des bénéficiaires.

Comment demander ces aides aux vacances ?

Les aides aux vacances étant destinées aux familles avec enfant(s) percevant déjà une prestation ou une aide sociale, les bénéficiaires sont directement informés de leur éligibilité par leur CAF, par mail ou par courrier. Ils peuvent alors soit commander leurs chèques vacances ou réserver leur séjour Vacaf à l’aide de leur numéro d’allocataire. Dans ce dernier cas, les familles n’ont pas à régler l’intégralité la facture, mais seulement la part qu’il ont à payer une fois l’aide déduite.

Sur le même thème

Aides de la CAF Aides sociales Prix des vacances Vacances pas chères

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique