Frais bancaires : comment Bruxelles va faciliter vos voyages dans l’Union européenne

A la fin de l’année 2019, les règles changent concernant les frais bancaires et l’ensemble des banques européennes devront appliquer les mêmes tarifs.

Pour le moment, le montant des frais bancaires appliqués reste inconnu - RICHARD B. LEVINE/NEWSCOM/SIPA

Bientôt la fin du casse-tête des frais bancaires pendant les voyages dans l’Union européenne. A partir du 15 décembre prochain, comme l’explique Le Figaro, les banques devront toutes appliquer les mêmes tarifs quand les transactions sont réalisées au sein de dans ou hors zone euro. « Dans l’ensemble de l’Union, toutes les transactions en euros devront être facturées au même prix, qu’elles soient transfrontalières ou non », détaille Le Figaro.

Un potentiel de 2,5 milliards de transactions

Ainsi, que la transaction ait lieu dans le pays où le consommateur possède son compte bancaire, au sein ou hors de la zone euro, les banques devront s’aligner concernant les retraits, les paiements par carte et les virements effectués en euros.  Comme le rappelle Le Figaro, jusqu’à présent l’alignement des tarifs était seulement valable pour les transactions transfrontalières réalisées au sein même de la zone euro. Une mesure qui devrait profiter à « quelque 150 millions de consommateurs supplémentaires vivant hors de la zone euro, et elle représente un potentiel annuel de 2,5 milliards de transactions supplémentaire », annonce le quotidien citant une source proche du Conseil.

Frais de change

Pour le moment, le montant des frais bancaires appliqués reste inconnu mais ce sont les banques européennes qui gardent le contrôle sur leur niveau. De plus, le quotidien précise que des frais de change continueront à s’appliquer pour les paiements réalisés avec une autre monnaie que l’euro.

Par contre, ces frais de change resteront différents en fonction des banques de chacun. Cependant, là aussi les choses pourraient évoluer prochainement. En effet, d’ici un an, les banques devront communiquer aux clients, avec davantage de transparence, le taux de conversion appliqué au moment de réaliser une transaction ou d’effectuer un virement. L’établissement bancaire devra indiquer la charge supplémentaire ajoutée aux taux de conversion de la banque centrale européenne.

Sur le même thème

banque Frais bancaires

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique