Facebook veut davantage respecter votre vie privée

Mark Zuckerberg veut privilégier les discussions sur sa messagerie privée pour rassurer les utilisateurs.

Facebook revendique 2,3 milliards d’utilisateurs actifs dans le monde - Crédit: iStock.

Après des années de scandale, Facebook s’engage. Mercredi 6 mars, Mark Zuckerberg prend un virage pour Facebook comme le souligne l’Express. Le fondateur veut en faire une plateforme de communication soucieuse et respectueuse de la vie privée de ses inscrits. Un moyen pour le PDG de faire taire les critiques autour de sa gestion opaque des données personnelles de ses 2,3 milliards d’utilisateurs actifs dans le monde dont 35 millions en France.

Des messages cryptés

Concrètement, le PDG du groupe a l’intention d’unifier techniquement le réseau avec Messenger, Instagram et WhatsApp. Il pourrait alors être possible d’échanger directement des messages via ces réseaux qui adopteraient le cryptage des données. « Nous voulons construire cela de la même façon que nous avons développé WhatsApp: se concentrer sur l’usage le plus fondamental et le plus privé –échanger des messages–, le rendre le plus sûr possible, et de là construire plus de moyens pour les gens d’interagir sur , via des appels vocaux ou vidéo, les groupes, les stories, les entreprises, les paiements, le commerce et, in fine, une plateforme pour beaucoup d’autres services privés », décrit le patron de Facebook.

Une plateforme unifiée

Mark Zuckerberg ambitionne de faire de son célèbre réseau social une plateforme plus unifiée et davantage centrée sur les échanges privés à la place des messages publiés à la vue de tous les utilisateurs. Pour rassurer les inscrits, il mise également sur des formats de type stories qui disparaissent au bout de 24 heures. « Quand je pense à l’avenir d’internet, je pense qu’une plateforme de communication centrée sur le privé va devenir encore plus importante que les plateformes ouvertes d’aujourd’hui », a annoncé le PDG.

Selon lui, cette avancée répond aux nouvelles volontés des internautes. « Aujourd’hui, nous voyons déjà que les messages privés, les stories éphémères et les petits groupes sont de loin les formats de communication en ligne qui croissent le plus vite », a écrit Mark Zuckerberg dans un post publié sur sa page Facebook. Avant d’ajouter : « Dans quelques années, je m’attends à ce que les futures versions de Messenger et WhatsApp deviennent les moyens principaux de communication sur le réseau Facebook ».

Sur le même thème

Données personnelles Facebook Protection de la vie privée

Réactions et commentaires

Sur la même thématique