70% des Français pensent que le grand débat ne permettra pas de résoudre la crise

Pour 63% des personnes interrogées Emmanuel Macron et son gouvernement ne tiendront pas compte des contributions des Français.

Crédit: iStock.

Sept Français sur dix (70%, +4) pensent que le grand débat ne permettra pas de sortir de la crise que traverse le pays, selon un sondage Elabe diffusé mercredi. Le scepticisme sur l’efficacité de la consultation gagne à deux jours de la fin de la consultation, avec 63% (+4) des personnes interrogées pour lesquelles Emmanuel Macron et son gouvernement ne tiendront pas compte des contributions des Français.

Pour près d’une sur deux toutefois (45%), le débat « permettra d’améliorer la participation des citoyens aux décisions », selon cette enquête pour BFMTV. L’image d’Emmanuel Macron s’est « améliorée » pour seulement 18% des Français interrogés suite au grand débat, elle s’est « dégradée » pour 27% et n’a pas changé pour une majorité d’entre eux (55%).

Priorités des Français : le pouvoir d’achat, les impôts et les taxes et les retraites

Par ailleurs, l’approbation de la mobilisation des « gilets jaunes » reste majoritaire avec 61% (+3) des Français qui expriment leur soutien ou leur sympathie pour le mouvement, contre 28% (-3) qui y sont opposés et 11% (=) indifférents. 11% (-2) seulement s’identifient eux-mêmes comme « gilets jaunes », mais 49% (+2) soutiennent leur actions et leurs revendications.

Parmi les thèmes abordés lors du grand débat, les Français interrogés souhaitent que l’exécutif agisse en priorité sur le pouvoir d’achat (52%, +3), les impôts et les taxes (46%, =), et les retraites (28%, +2). Trois réponses étaient possibles.

Enquête réalisée en ligne les 12 et 13 mars auprès de 1.005 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d’erreur de 1,4 à 3,1 points.

Sur le même thème

Budget Gilets jaunes Taxes

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique