Se connecter S’abonner

TER Grand Est : vous paierez désormais vos billets plus chers si vous les achetez à bord

Les règles de régularisation de la SNCF changent ce mercredi 20 mars dans les TER de la région Grand Est. Acheter son billet auprès du contrôleur vous coûtera désormais plus cher. Une décision qui provoque la colère des usagers.

Télétravailleurs
Crédit: iStock.

Si vous prenez le TER en Lorraine, en Alsace ou en Champagne-Ardenne à partir de ce mercredi 20 mars 2019, prenez vos précautions et n’oubliez surtout pas d’acheter votre billet. En effet, la SNCF a décidé de durcir ses règles et acheter votre billet à bord du train va désormais vous coûter beaucoup plus cher. En effet, selon France Bleu Grand Est, la SNCF a annoncé que de « nouvelles règles de régularisation s’appliqueront à bord des trains », y compris les TGV. La compagnie ferroviaire va supprimer le forfait unique en supplément si vous achetez de vous même un billet auprès d’un contrôleur présent dans le train.

Un forfait pouvant multiplier par trois le tarif

Alors que jusque-là l’achat d’un billet auprès du contrôleur ne coûtait pas plus qu’en gare, la nouvelle règle applique désormais un forfait au kilomètre. Un barème qui entraîne un surcoût pouvant multiplier jusqu’à trois fois le tarif. Ce système de forfait kilométrique est dégressif et varie selon la distance à parcourir. Ainsi, vous paierez 10 euros pour un trajet de 0 à 25 kilomètres, 15, pour un voyage de 26 à 50 kilomètres, 25 euros pour une distance parcourue de 51 à 100 kilomètres, 35 pour un trajet de 101 à 150 kilomètres, 60 euros si vous parcourez une distance allant de 151 à 300 kilomètres, et enfin il vous en coûtera 90 euros si vous n’avez pas de billet et faîtes plus de 300 kilomètres en train.

À LIRE >>> SNCF : vous pouvez acheter votre billet de train sur Facebook dès ce mercredi

Une « présomption de fraude » dénoncée par les usagers

Une réglementation qui scandalise Lionel Blause, président de l’association des usagers des transports en Lorraine. Interrogé par France Bleu Grand Est, il s’oppose fermement à ce forfait kilométrique et assure que les usagers de la compagnie ferroviaire « ont de plus en plus de difficultés à acheter des billets » à cause des fermetures de guichets. Il déplore la « présomption de fraude » de la SNCF qui pourrait selon lui décourager certains usagers occasionnels de choisir le train. Face à ces revendications, la SNCF assure que l’impact de ce nouveau système destiné à « lutter contre la fraude » sera faible puisque 92% des usagers sont en règle dans la région Grand Est et ajoute que seuls 2% des voyageurs montent dans le train depuis une gare qui ne dispose d’aucun guichet pour acheter un billet. La SNCF espère que dans ces rares cas, les clients utiliseront les outils digitaux, le site OUI.sncf notamment.