En 2018, plus de 572 000 foyers ont vu leur gaz ou électricité coupés à cause d’impayés

Le nombre de coupures de gaz ou d’électricité pour des factures impayées a augmenté de 4,2%  l’an dernier. Ce sont les chiffres issus du rapport du Médiateur de l’énergie.

Crédit : iStock

Le nombre d’interventions pour impayés est reparti à la hausse en 2018. Selon les chiffres d’un rapport du médiateur de l’énergie qui va être rendu public ce jeudi 21 mars et révélés par Le Parisien, les coupures de gaz ou d’électricité pour impayés ont augmenté de 4,2% en 2018, par rapport à 2017. Une année qui avait enregistré une forte baisse des coupures. L’an passé, ce sont 572 440 coupures ou limitations de puissance qui ont été constatées. Dans le détail, 477 349 interventions ont concerné l’électricité et 95 091 le gaz naturel.

+4,9% de coupures d’électricité en 2018

Dix jours avant la fin de la trêve hivernale, la révélation de ce rapport du médiateur de l’énergie Jean Gabert a de quoi inquiéter. Pour rappel, à partir du 31 mars, les coupures d’électricité et de gaz dus à des factures impayées pourront reprendre, de même que les expulsions locatives. Sur l’année 2018, ce sont les coupures d’électricité qui ont le plus augmenté avec une hausse de +4,9% par rapport à 2017. Concernant le gaz, elles ont augmenté de 0,8%.

À LIRE >>> Mieux Vivre Votre Argent va faire baisser vos factures de gaz et d’électricité !

En cause, « le prix de l’énergie qui augmente inéluctablement compte tenu du contexte économique » selon Jean Gaubert. Il assure dans son rapport qu' »aucune promesse politique ne peut combattre cette hausse ». Il milite malgré tout pour que « notre société protège les personnes les plus vulnérables en mettant en place des cadres législatifs tels que la certitude de pouvoir accéder à l’énergie ou de louer un logement décent ».

Le chèque énergie instauré en 2018 pour remplacer les tarifs sociaux

Comme le rappelle L’Express, en 2018, les tarifs sociaux de l’électricité ont été supprimés pour être remplacés par l’instauration du chèque énergie, dont l’envoi débutera dès ce 25 mars et s’étalera sur cinq semaines. Son montant a été augmenté en 2019 et sa distribution devrait concerner 5,6 millions de foyers.

Sur le même thème

Prix de l'électricité vie pratique

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique