Vous allez pouvoir faire votre shopping directement sur Instagram

Instagram fait un pas de plus dans le grand bain du commerce avec une nouvelle fonctionnalité qui vous permettra de commander directement des produits via l’application.

« Instagram Shopping » a déjà 130 millions d’utilisateurs par mois. Crédit : Jessica Hill/AP/SIPA

Jusqu’à maintenant, Instagram s’en tenait à la publicité. Depuis un an, vous avez vu les posts sponsorisés se multiplier et les photos des marques avec des liens de leurs produits apparaître directement sur leurs photos via une petite pastille. Le réseau évolue avec une nouvelle fonctionnalité qu’elle a dévoilée lors du salon E-commerce One to One de Monaco. « Instagram Shopping », qui a déjà 130 millions d’utilisateurs par mois, monte en grade et devient « Intagram Shopping Check Out ».

A LIRE AUSSI >>>Faille de sécurité chez Facebook: ce que les pirates ont pu voir sur votre compte (sur Messenger et Instagram aussi)

Faciliter les achats

Aujourd’hui, « en moyenne, on compte 22 clics lors de l’achat sur un site marchand mobile, entre le moment où l’on arrive sur site, et le moment de confirmation de commande », détaille Guillaume Cavaroc, retail manager chez Facebook, maison mère d’Instagram, à Challenges. Une démarche assez longue. « 22 clics, c’est autant d’opportunités de perdre le client. En France, le manque à gagner lié aux frictions du parcours d’achat s’élève à 20 milliards de dollars ». Mais bientôt, l’utilisateur pourra faire ses emplettes directement via Instagram. Il n’aura qu’à cliquer sur le produit convoité et pourra ensuite rentrer son adresse de livraison et ses coordonnées bancaires. Pour le moment, la fonctionnalité est lancée en phase test uniquement aux Etats-Unis avec 22 marques, dont Zara, Dior, H&M, Nike, Adidas, Prada ou encore Burberry.

A LIRE AUSSI >>> Le changement de cap de Facebook: révolution ou poudre aux yeux ?

Un nouveau modèle économique

Et si c’est une petite révolution pour les instagrammeurs, c’en est une très grande pour la filiale de Facebook. Tout le business model d’Instagram s’apprête à changer puisqu’il ne repose plus uniquement sur la monétisation du trafic. L’application n’est plus une simple vitrine mais devient elle-même une vendeuse. « Là, nous mettons en place un système de commission qui a avant tout vocation à couvrir les frais de transaction que nous allons opérer. Nous allons également mettre en place un service client. Le stock et les opérations de livraison restent en revanche gérés par les marques », explique Guillaume Cavaroc.

Sur le même thème

Achats en ligne Achats sur Internet Facebook smartphone

Réactions et commentaires

Sur la même thématique