La reprise de la hausse de la taxe carbone tranchée « dans les mois qui viennent »

La question de la reprise ou non de l’augmentation de la taxe carbone devra être tranchée « dans les mois qui viennent », a indiqué jeudi le ministre de la Transition écologique François de Rugy.

« Je ne suis pas là ce matin pour annoncer que la taxe carbone reprendra sa trajectoire de hausse (…) ça fera partie des choix à faire dans les mois qui viennent », a déclaré sur France Inter le ministre qui estime que « l’efficacité » du dispositif a été « démontrée ».

A LIRE >>> Budget automobile: le prix des carburants porte la hausse

La hausse prévue de la contribution climat énergie (CCE) sur les combustibles fossiles, dite « taxe carbone », avait été suspendue en novembre puis annulée pour 2019 sous la pression du mouvement des « gilets jaunes ». « Si on veut mener une politique de transformation de l’économie, il faut avoir une fiscalité qui soit cohérente », a ajouté le ministre.

« Il y a la question évidemment de savoir comment utiliser les recettes de la fiscalité écologique, ça c’est une des leçons qu’il faut tirer du grand débat », a poursuivi M. de Rugy. « Les Français nous ont dit +la fiscalité écologique oui, mais si on sait que ça sert à l’écologie, si on sait que ça sert aux investissements pour la transition écologique, si on sait que ça sert à l’accompagnement social pour la transition écologique+ », a-t-il affirmé.

Un retour en cas de consensus ?

« Je constate qu’aujourd’hui il y a plus d’écologie, il y a plus d’aspiration écologique qu’il n’y en avait avant le grand débat, le mouvement des gilets jaunes d’ailleurs n’était pas un mouvement anti-écologique », a estimé le ministre. A travers la taxe carbone, la question du financement de la transition écologique a été au cœur du grand débat.

A LIRE >>> Pour l’économiste Jean Pisani-Ferry, la taxe carbone doit revenir « d’ici la fin du quinquennat »

Après sa restitution, la secrétaire d’Etat à la Transition écologique et solidaire, Emmanuelle Wargon, avait indiqué que la trajectoire de hausse de la taxe carbone pourrait faire son retour seulement en cas de consensus. 

Or, « il me semble que les conditions ne sont absolument pas réunies pour le faire à court terme », avait-elle estimé mardi, en réponse à un avis du Conseil économique, social et environnemental (CESE), qui souhaite qu’une nouvelle trajectoire soit fixée.

Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Articles récents

Les opérations bancaires au nom de personnes très âgées de plus en plus contestées

La médiatrice placée auprès de la Fédération Bancaire Française affirme avoir été saisie "de plus en plus de contestations des…

24/05/2019 15:47

Soldes d’été 2019: quand est-ce que ça commence dans votre département ?

Plus que quelques semaines à attendre avant le lancement des soldes d’été 2019. S’il existe une date nationale, certains départements…

24/05/2019 14:30

Une taxe carbone aux frontières coûterait cher aux Français

La taxe pourrait coûter jusqu’à 130 euros aux ménages français qui achètent le plus de produits importés contenant du CO2.…

24/05/2019 13:57

Impôt, retraites… Le point sur les nouvelles mesures

Impôt sur le revenu bientôt allégés, CSG sur les retraites revu à la baisse… la fiscalité est en passe de…

24/05/2019 13:45

Découvrez quel est le premier département à revenir aux 90 km/h

Le président du conseil départemental de Haute-Marne souhaite que la vitesse soit rehaussée sur une quinzaine de routes départementales. Les…

24/05/2019 12:04

Le solde bancaire insaisissable : ce dispositif légal qui vous protège en cas d’endettement

En cas d'endettement, la législation vous permet de conserver un minimum vital insaisissable censé vous permettre de faire des achats…

24/05/2019 10:46