Comment la robotisation pourrait supprimer 14% de nos emplois d’ici 20 ans

La France est un peu plus exposée que la moyenne, avec 16,4% de postes menacés par l’automatisation des tâches et 32,8% transformés par cette robotisation selon un rapport de l’OCDE.

La France est un peu plus exposée que la moyenne, avec 16,4% de postes menacés par l'automatisation des tâches. Crédit : iStock.

Serons-nous tous bientôt remplacés par des robots ? L’intelligence artificielle menace nos emplois selon l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Dans un rapport baptisé « L’avenir du travail » et publié ce jeudi 25 avril par l’OCDE, Stefano Scarpetta, économiste au sein de l’institution, explique que les « politiques choisies par les gouvernements seront déterminantes pour limiter le nombre de travailleurs exclus dans le futur ». Le rapport de l’institution, relayé par Le Monde, précise que l’automatisation des tâches devrait effectivement engendrer la disparition de 14% des emplois dans les pays de l’OCDE d’ici les 20 prochaines années. Cela reste moins que les 50% ou plus prédits par les études les plus pessimistes. La robotisation devrait selon le rapport profondément transformer 31,6% des postes.

16,4% des emplois soumis à un risque élevé d’automatisation en France

La France sera plus impactée encore que la moyenne par le phénomène avec 16,4% des emplois qui sont soumis à un risque élevé d’automatisation et 32,8% d’emplois qui pourraient être transformés par l’automatisation dans les deux prochaines décennies. Le vieillissement démographique, particulièrement marqué au Japon, en Italie ou en Grèce, devrait également accroître cette robotisation des emplois. « Les sociétés vieillissantes consomment plus de services de santé et moins de biens industriels, tels que les voitures, ce qui influence la structure de l’économie », précise le rapport. Ces sociétés vieillissantes pourraient donc utiliser en priorité les robots pour remplacer la main-d’œuvre manquante.

À LIRE AUSSI >>> Les robots chirurgicaux se multiplient, malgré les débats sur leur efficacité et leurs prix

Une évolution technologique également créatrice de nouveaux emplois

Pour nuancer ce noir tableau, l’économiste de l’OCDE Stefano Scarpettaque rappelle toutefois dans le Monde que l’évolution technologique crée également en parallèle de nouveaux emplois. « Quatre emplois sur dix créés cette dernière décennie l’ont été dans des industries où l’usage du digital est élevé », note le rapport. Conséquence : dans de nombreux pays, il n’y a jamais eu autant de personnes d’âge actif qui travaillent depuis l’après-guerre », explique l’économiste.

Sur le même thème

Technologie travail

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique