Se connecter S’abonner

Les employeurs recrutent de plus en plus en CDI en 2019

Les déclarations d'embauches à durée indéterminée ont augmenté de 2,4% au cours du premier trimestre 2019 selon l'Acoss. La hausse atteint même 5% sur l'année.

Embauches
Crédit : Pixabay.

En a-t-on bientôt fini avec la précarité du marché de travail ? En tout cas selon Le Parisien, les offres d’emploi en CDI sont en hausse en 2019. En effet l’Agence centrale des organismes de Sécurité sociale (Acoss) a constaté une augmentation des déclarations d’embauches à durée indéterminée de 2,4% au cours des trois premiers mois de l’année par rapport aux trois derniers de 2018, selon des chiffres publiés ce mercredi 24 avril. Sur un an, la hausse atteint même 5%.

Les entreprises n’hésitent plus à proposer des emplois en CDI

« Pour faire face à leurs difficultés de recrutement, certaines entreprises n’hésitent plus à proposer des emplois en contrat à durée indéterminée. Elles hésitent aussi moins pour embaucher, car elles savent qu’elles pourront se séparer à moindre coût de leurs recrues, en vertu des ruptures conventionnelles collectives », précise David Beaurepaire, délégué général de la société Hellowork. Selon le baromètre de la plateforme internet spécialiste du recrutement, établi à partir des 220 000 offres d’emploi diffusées au 1er trimestre 2019, il y a de plus en plus d’offres d’emploi en France de manière générale.

À LIRE >>> Les jeunes diplômées moins souvent cadres et plus précaires que leurs homologues masculins

Elles connaissent en effet une croissance de 5% au premier trimestre 2019, avec des emplois proposés aux chômeurs de plus en plus durables. On recrute ainsi de plus en plus en CDI des informaticiens, des commerciaux ou des techniciens de maintenance par exemple selon Hellowork. Par voie de conséquence, les offres d’emploi en CDD connaissent une désaffection des recruteurs avec une baisse de 14% au premier trimestre 2019, par rapport à l’année dernière. Même constat du côté des offres d’emploi en intérim ou à la semaine qui baissent de 6%.

Ingénieurs, commerciaux et informaticiens très courtisés

Concernant les régions qui recrutent le plus, Le Parisien révèle que c’est l’Ile-de-France qui tient toujours le titre de la région la plus dynamique devant l’Auvergne-Rône-Alpes et les Pays de la Loire. Niveau secteurs, pour ce premier trimestre 2019, ce sont les ingénieurs, les commerciaux et les informaticiens qui sont les plus recherchés sur le marché de l’emploi avec une augmentation des offres de recrutement située entre 9 et 17%. À l’inverse, les ouvriers du bâtiment, les comptables, les chauffeurs routiers et les employés de la logistique sont moins demandés par les recruteurs que l’année dernière.