La France de nouveau intéressante pour les millionnaires ?

Selon l’étude annuelle New World Wealth, en deux ans, le nombre de millionnaires à avoir quitté l’hexagone a été divisé par quatre.

Les millionnaires français quittent de moins en moins le territoire. Crédit : Istock

Les personnes les plus riches quittent de moins en moins la France. C’est la conclusion de l’étude annuelle de la société sud-africaine New World Wealth. Cette dernière estime chaque année le nombre de départs et d’arrivées de millionnaires dans les pays du monde.

Selon le nouveau rapport, seuls 3 000 grandes fortunes ont quitté le territoire français en 2018 contre 5 000 en 2017 et 12 000 en 2016. Un chiffre divisé par quatre en deux ans qui permet à la France de reculer à la cinquième place du classement derrière la Chine (15 000 départs), la Russie (7 000), l’Inde (5 000) et la Turquie (4 000).

La pression fiscale déterminante

Selon l’étude de New World Wealth, plusieurs éléments expliquent la fuite des grandes fortunes dans des pays étrangers comme la criminalité, les tensions religieuses ou le manque d’opportunités en affaires. En ce qui concerne l’Europe, c’est le niveau de fiscalité qui est présenté comme la principale raison du départ ou de l’arrivée de millionnaires dans les pays.

A LIRE >>> Impôt sur la fortune immobilière (IFI) : quels biens immobiliers devez-vous déclarer ?

En France, la chute du nombre de départs pourrait s’expliquer par la transformation de l’Impôt sur la Fortune (ISF) en Impôt sur la fortune immobilière (IFI), lancé par Emmanuel Macron, et qui a atténué la pression fiscale sur les grandes fortunes. Une nouvelle mesure qui a pu en dissuader certains de quitter le territoire.

L’Australie : champion toutes catégories

Les destinations privilégiées par les grandes fortunes ont également changé cette année. En Europe, le Royaume-Uni, qui était traditionnellement une destination attractive a perdu son rang de leader en raison du Brexit au profit des pays du sud. Les pays les plus sollicités, outre la Suisse, sont désormais l’Espagne, la Grèce et le Portugal qui ont chacun enregistré l’arrivée de 1 000 grandes fortunes en 2018.  

Des chiffres bien loin cependant du champion toutes catégories dans l’accueil des personnes les plus fortunées : l’Australie. L’île-continent a accueilli 12 000 nouveaux millionnaires en 2018, restant ainsi le leader incontesté du classement, et ce depuis des années. L’Australie bénéficie ainsi de sa fiscalité avantageuse, de son climat, de la qualité de son système de santé et de ses liens commerciaux étroits avec les grandes puissances économiques asiatiques comme la Chine, la Corée du Sud et le Japon.

Sur le même thème

Grande fortunes IFI

Réactions et commentaires

Sur la même thématique