Se connecter S’abonner

Particulier-employeur : des nouveautés pour vous simplifier la vie

En mai et juin 2019 les démarches administratives pour les particuliers-employeurs vont être simplifiées grâce aux services Cesu+ et Pajemploi+.

aide
Pour faire garder bébé en dehors des structures collectives, deux solutions : l’assistante maternelle et la garde à domicile. ©Istock

Comment résoudre le casse-tête administratif que représente parfois l’emploi d’une nounou, d’une aide-ménagère ou d’un jardinier ? C’est la question sur laquelle s’est penché l’Acoss, la caisse nationale des Ursaff face aux difficultés rencontrées par les trois millions de particuliers-employeurs qui utilisent le Cesu (pour le service à domicile) et Pajemploi (pour la garde d’enfants). En tout, ces embauches représentent 1.3 million de salariés déclarés, soit, selon le site actu.fr, près de 30 millions de déclarations réalisées par le biais de ces deux services.

Les changements du Cesu

Le chèque emploi service universel (Cesu) est utilisé quand le particulier a recours à des services d’aide à domicile comme le ménage, le repassage, l’aide aux devoirs ou encore l’accompagnement de personnes en situation de handicap. Mais pour l’employeur, ce type de contrat demande des démarches chronophages pour chaque paiement.

A LIRE >>> Report du prélèvement de l’impôt à la source pour les particuliers employeurs

Car le Cesu est aujourd’hui uniquement utilisé pour les déclarations sociales, le calcul et le paiement des cotisations. Il ne permet pas de payer directement l’employé. Ainsi, à chaque contrat, en plus de la déclaration au Cesu, l’employeur doit effectuer directement le paiement à son salarié, lui fournir un bulletin de salaire, puis déclarer ces paiements pour recevoir son crédit d’impôt.

A partir du 25 juin, toutes ces procédures seront regroupées au sein d’un même site : le Cesu+, un service tout-en-un qui permettra à l’employeur de ne faire plus qu’une seule déclaration en ligne. Une fois ses coordonnées bancaires enregistrées, il pourra profiter d’un système automatisé : le prélèvement des cotisations sociales, le paiement du salaire et la mise à jour du prélèvement à la source se feront directement.

Les changements de Pajemploi

Du côté de Pajemploi+, le principe est le même et entrera en service le 25 mai. Un seul service permettra la déclaration et le paiement simplifié de la garde d’enfant à domicile ou le recours à une assistante maternelle agréée. Les crèches ne sont pas concernées par ces mesures. Un vrai plus pour les employeurs dans la gestion de leur trésorerie et une simplification des formalités qui devraient leur faire gagner un temps précieux.

Du côté des salariés, ils bénéficieront de tous leurs documents dans un espace personnel en ligne. Pour bénéficier du service, les deux parties devront remplir une attestation d’adhésion au service « Plus » et rentrer leurs coordonnées bancaires en ligne. Un bouton sera ensuite disponible dans l’espace employeur et permettra d’activer le service. Afin d’accompagner employeurs et salariés dans ces nouvelles plateformes, des fiches détaillées seront prochainement envoyées aux utilisateurs.