Votre smartphone Huawei bientôt sans Gmail, Youtube et Google Maps?

Le bras de fer qui oppose les Etats-Unis et la Chine vient de se traduire par une décision lourde de conséquences pour les utilisateurs de smartphones et de tablettes Huawei tournant sous l’Android de Google.

Huawei, craignant pareille décision de la part de Google, développe déjà depuis quelques années sont propre système d'exploitation. Crédit: iStock.

De nombreux utilisateurs de smartphones Huawei ont dû se frotter les yeux d’incrédulité ce matin. Pour se conformer à un décret de Donald Trump, Google a annoncé qu’il coupait les ponts avec le constructeur Chinois. Ce décret oblige en effet les entreprises américaines à obtenir le feu vert des autorités avant de collaborer avec des sociétés étrangères jugées « à risque » pour la sécurité nationale, autrement dit soupçonnées d’espionnage. « Nous nous plions à ce décret et examinons ses implications », a indiqué Google dans un courriel reçu par l’AFP.

Cette mesure radicale vise notamment Huawei, devenu deuxième constructeur de smartphones en volume, derrière Samsung. Et rappelle l’acharnement contre ZTE, l’autre géant des télécoms chinois. Ce dernier a déjà fait les frais de la politique protectionniste du président américain : ZTE a été l’an dernier obligé de régler une amende de 1,3 milliard de dollars pour que soit levée l’interdiction de l’administration américaine de pouvoir importer des composants électroniques essentiels pour faire tourner ses usines, qui avaient été mises à l’arrêt (75.000 employés) !

Quels impacts sur vos smartphones ou tablettes Huawei et Honor ?

Les possesseurs d’un smartphone ou d’une tablette Huawei ou encore d’un mobile Honor, la filiale du géant chinois, ont de quoi s’interroger sur la durabilité de leur appareil. Evidemment, Google ne va pas couper brutalement ses services qui équipent des millions de smartphones de la marque à la fleur rouge. « Pour les utilisateurs de nos services, Google Play (le magasin d’applications d’Android, Ndlr) et le système de sécurité Google Play Protect continueront de fonctionner sur les appareils Huawei existants », a expliqué Google.

Autrement dit, les utilisateurs de P30, d’un P Smart ou d’un Honor 10 continueront à bénéficier des mises à jour des applications téléchargées via le Play Store de la firme de Moutain View (Gmail, Maps, Youtube…). En revanche, la mise à jour du système d’exploitation en lui-même ne serait plus assurée, exception faite, donc, des mises à jour de sécurité.

Une information qu’a confirmé Huawei dans un tweet : « Huawei continuera à fournir des mises à jour de sécurité et des services après-vente à tous les smartphones et tablettes Huawei et Honor actuels, dont ceux déjà vendus et ceux en stock dans le monde ».

Quid des futurs smartphones Huawei ?

En l’état actuel des choses, Huawei a deux solutions pour équiper ses futurs smartphones : bâtir un nouveau système en s’appuyant sur la version libre de droits (open source) d’Android, mais qui ne pourra pas intégrer nativement les services stars de Google (Gmail, Drive, Youtube…). Ou bien lancer son propre système d’exploitation, sur lequel l’entreprise travaille déjà depuis quelques années.

Grâce à lui, « nous ne seront pas condamnés s’ils décident de nous couper l’accès à Android », déclarait Ren Zhengfei, le fondateur de Huawei, il y a un peu plus d’un an. Au vu de ses capacités financières, le constructeur est sans doute le plus à même de construire un magasin d’applications capable d’égaler celui de Google. Mais peut-être au prix d’un désamour des acheteurs pour ses smartphones, par peur d’être bousculés dans leurs habitudes loin de l’écosystème Google, et qui se tourneront donc vers des marques concurrentes.

Il existe une autre voie, celle de la négociation. Comme avec ZTE, l’affaire pourrait se régler avec un gros chèque ou des accords commerciaux après d’âpres discussions. En Chine, la décision de Donald Trump suscite déjà l’ire des internautes chinois qui appellent en représailles, selon BuzzFeed, au boycott des appareils de l’américain Apple (même si les iPhone sont fabriqués en Chine…).

Sur le même thème

Google Huawei Smartphone Honor Smartphone Huawei

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique